En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.131
+0.06 %

Le réalisateur américain James Toback accusé de harcèlement par 38 femmes

| AFP | 286 | Aucun vote sur cette news
James Toback, ici le 3 septembre 2017, lors de la présentation de
James Toback, ici le 3 septembre 2017, lors de la présentation de "The Private Life of a Modern Woman" lors de la 74e édition du festival de Venise ( Filippo MONTEFORTE / AFP/Archives )

Près d'une quarantaine de femmes ont accusé lundi, dans le Los Angeles Times, le réalisateur américain James Toback de harcèlement et d'agressions sexuelles, commises sur plusieurs décennies.

Ces nouvelles révélations s'inscrivent dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein qui secoue Hollywood et pousse de nombreuses actrices à dénoncer ouvertement des pratiques jusqu'ici passées sous silence dans l'industrie américaine du cinéma.

Dans une longue enquête pour laquelle 31 actrices ou aspirantes actrices sur 38 ont accepté de témoigner à visage découvert, le quotidien californien affirme que James Toback, 72 ans, avait pour habitude de "rôder dans les rues de Manhattan à la recherche de jeunes femmes attirantes".

Son but: les attirer dans un entretien en tête-à-tête, en leur faisant miroiter une carrière d'actrice grâce à ses connexions dans le monde du cinéma.

Le plus souvent, les jeunes femmes devaient répondre à des questions sur leur vie sexuelle puis regarder James Toback se masturber et éjaculer devant elles.

"Je me suis senti comme une prostituée, une déception pour moi-même, mes parents, mes amis. Et je ne méritais pas d'en parler à quiconque", a expliqué l'actrice américaine Adrienne LaValley après un épisode datant de 2008 au cours duquel James Toback s'est frotté à elle avant d'éjaculer, a-t-elle témoigné.

Le réalisateur demandait fréquemment aux aspirantes actrices de se déshabiller afin de tester, disait-il, leur aisance et leur potentiel devant une caméra.

"Étrangement, je pensais: +c'est un test pour savoir si je suis une vraie artiste et si je veux sérieusement être actrice+", a confié Starr Rinaldi, approchée par James Toback à Central Park, il y a une quinzaine d'années.

Contacté par le Los Angeles Times, James Toback a nié ces accusations, assurant n'avoir jamais rencontré ces femmes ou alors "pour cinq minutes et sans en avoir aucun souvenir".

James Toback est scénariste et réalisateur depuis 1974. Son film le plus récent "The Private Life of a Modern Woman", avec Sienna Miller, a été présenté au festival du film de Venise.

En 1987, il avait réalisé un film aux accents autobiographiques "Le Dragueur" avec Robert Downey Jr, à qui il a offert deux autres premiers rôles dans "Two Girls and a Guy" (1997) et "Black and White" (1999).

Cette nouvelle affaire de moeurs à Hollywood fait suite à celle visant le producteur Harvey Weinstein, accusé par une quarantaine de femmes de harcèlement, abus sexuels et viols. Des enquêtes criminelles sont en cours à Londres, New York et Los Angeles sur l'ex-magnat du cinéma.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...