5 380.60 PTS
+0.27 %
5 375.00
+0.27 %
SBF 120 PTS
4 281.79
+0.26 %
DAX PTS
13 152.38
-0.12 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le rappeur Jul, qui roulait à plus de 160 km/h, en garde à vue à Marseille

| AFP | 147 | 5 par 1 internautes
Le rapeur français Jul lors d'un concert à Paris le 10 février 2017
Le rapeur français Jul lors d'un concert à Paris le 10 février 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le rappeur marseillais Jul a été placé en garde à vue dimanche soir à Marseille après avoir été intercepté en excès de vitesse sur l'autoroute, à plus de 160 kilomètres heure, sous l'emprise de stupéfiants, a-t-on appris lundi auprès de la police.

Alors qu'il roulait, selon la police, à une vitesse estimée à "plus de 160 kilomètres heure" en direction de Marseille, Jul faisait des appels de phare aux voitures roulant devant lui, parmi lesquelles se trouvait une voiture de policiers de la Bac, qui l'ont intercepté.

Le chanteur, qui a reconnu avoir consommé du cannabis, était encore en garde à vue lundi matin, a indiqué la police, confirmant une information du quotidien La Provence.

Son passager, lui aussi placé en garde à vue, a été interpellé avec une arme de poing de 9 mm de calibre, selon la police, et une petite quantité de résine de cannabis.

En mai, le rappeur le plus écouté de l'année 2016 avait été auditionné dans le cadre d'une enquête préliminaire pour propos injurieux et atteinte à la vie privée, après avoir cité nommément un fonctionnaire de police dans une de ses chansons.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/11/2017

Le robot humanoïde Nina, au laboratoire images parole signal automatique de Grenoble, le 20 novembre 2017 ( Jean-Pierre CLATOT / AFP )Nina scrute son auditoire de ses grands yeux marrons, en…

Publié le 22/11/2017

La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, quittant l'Élysée après un conseil des ministres, le 25 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )Bientôt de nouvelles…

Publié le 22/11/2017

Le consortium mené par le groupe de défense a décroché le contrat SYSENV...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Medicrea s'envole de 20% à 3,94 euros à la mi-journée après la bonne nouvelle américaine...

Publié le 22/11/2017

Le consortium mené par le groupe de défense a décroché le contrat SYSENV...

Publié le 22/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 22/11/2017

Bruxelles a donné son feu vert...

Publié le 22/11/2017

Nexans ouvre son nouveau laboratoire de tests haute tension dans son Centre d'excellence de Calais...

CONTENUS SPONSORISÉS