En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.13 %

Le producteur Thomas Langmann condamné à du sursis pour harcèlement envers sa femme

| AFP | 172 | 5 par 1 internautes
Céline Bosquet et Thomas Langmann, à Cannes le 19 mai 2016
Céline Bosquet et Thomas Langmann, à Cannes le 19 mai 2016 ( Valery HACHE / AFP/Archives )

Le producteur de cinéma Thomas Langmann a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Paris à 10 mois de prison avec sursis, assortis d'une obligation de soins, pour le harcèlement moral de son épouse avec laquelle il est en instance de divorce.

Le producteur de "The Artist", 47 ans, "estime que l'infraction n'est pas constituée" et "va faire appel", a déclaré à l'AFP son avocat, Arnaud Métayer-Mathieu.

Thomas Langmann a été reconnu coupable d'avoir harcelé son épouse, qui l'avait quitté enceinte de leur deuxième enfant, via l'envoi de très nombreux SMS et e-mails pour certains dégradants ou insultants entre 2017 et 2018.

Ces 10 mois avec sursis sont assortis d'une mise à l'épreuve de deux ans qui contraint Thomas Langmann à un suivi psychologique et lui interdit d'entrer en contact avec Céline Bosquet, qui avait porté plainte.

Il devra lui verser 8.000 euros de dommages et intérêts ainsi que 5.000 euros au titre des frais de justice.

Ni le prévenu, ni la plaignante n'étaient présents au délibéré.

Cette peine est conforme à celle demandée par le parquet lors de l'audience, le 20 février.

Le fils du célèbre producteur Claude Berri avait affirmé que la majorité de ses messages exprimaient "amour" et "souffrance". "A aucun moment je n'ai voulu faire du mal à la mère de mes enfants", avait-il assuré. Son avocat avait plaidé la relaxe.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…