5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le problème Weinstein, connu mais tu pendant vingt ans

| AFP | 102 | Aucun vote sur cette news
Le producteur américain Harvey Weinstein au festival de Cannes le 22 mai 2015
Le producteur américain Harvey Weinstein au festival de Cannes le 22 mai 2015 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Depuis jeudi, c'est un déluge d'accusations qui s'abat sur Harvey Weinstein, mais il aura fallu vingt ans pour que les médias, eux-mêmes souvent soumis à des pressions de la part du producteur, obtiennent le témoignage de victimes présumées.

Mardi soir, Ronan Farrow, l'auteur d'un article du magazine "The New Yorker", publié le même jour et contenant une dizaines de témoignages visant Harvey Weinstein, a laissé entendre qu'il avait d'abord proposé son sujet à la chaîne NBC, qui a refusé de le diffuser.

"Sur une période de nombreuses années, beaucoup de médias ont travaillé sur cette histoire et fait face à de très fortes pressions", a ajouté le fils de Mia Farrow et Woody Allen au sujet des accusations de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols qui visent maintenant le co-fondateur du studio Miramax.

Selon plusieurs médias, Harvey Weinstein lui-même, assisté des avocats et de son équipe de relations publiques a fait en sorte, depuis des décennies, que rien ne soit rendu public quant aux cas de harcèlement, d'agression ou de viols présumés.

Selon le New York Post, le magazine "New York" était prêt à sortir un article mettant en cause Harvey Weinstein il y a un an déjà, mais le producteur "l'a fait supprimer", a raconté une source anonyme au quotidien new-yorkais. Une version démentie par le magazine "New York", qui assure ne pas avoir eu de sources suffisantes pour diffuser l'article.

- "Un abject secret de polichinelle" -

Sharon Waxman, créatrice du site spécialisé dans le show-business "The Wrap", a assuré avoir recueilli, dès 2004 et alors qu'elle était journaliste au New York Times, le témoignage d'une femme qui avait conclu avec Harvey Weinstein un accord confidentiel après avoir été agressée sexuellement.

Elle affirme avoir fait l'objet de pressions et laisse entendre que la direction éditoriale du quotidien aurait cédé à Harvey Weinstein, au courant de ces investigations, en ne publiant pas ces informations. Elle dit également avoir été contactée par l'acteur Matt Damon, qui a cherché à la dissuader d'aller plus loin, ce qu'a démenti mardi le comédien.

Interrogé par l'AFP, le New York Times a assuré que personne "au Times, n'a souvenir de décisions éditoriales prises concernant cette histoire", tout en expliquant qu'"en général, la seule raison pour laquelle un article ou une information ne serait pas diffusée tiendrait au fait qu'elle ne respecte pas les standards de publication."

Plusieurs des incidents rapportés par le New York Times dans l'article qui a fait éclater le scandale remontent à 1997, dans le cas des actrices Ashley Judd et Rose McGowan, voire avant.

Pour Janice Min, ancienne co-présidente et directrice éditoriale du magazine de référence The Hollywood Reporter, le cas Harvey Weinstein était rien moins que "la baleine blanche des médias", un problème visible de tous à Hollywood, mais tu. "Enfin, enfin, enfin", a-t-elle tweeté après la publication de l'article du New York Times.

En mars 2015, alors que les médias se faisaient l'écho de la plainte déposée à New York contre Harvey Weinstein par la mannequin italienne Ambra Battilana Gutierrez, la critique littéraire du New York Times Jennifer Senior a tweeté: "c'est un abdject secret de polichinelle".

"A un moment donné, toutes les femmes qui ont peur de parler de Harvey Weinstein vont devoir joindre leurs mains et sauter", écrivait-elle.

Deux ans plus tôt, en 2013, le comédien et auteur Seth McFarlane avait plaisanté lors de l'annonce des cinq actrices nommées pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin: "Félicitations (...), vous n'aurez plus besoin de faire semblant d'être attirées par Harvey Weinstein". Dans la salle, les rires fusaient, sans retenue.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS