En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 383.47 PTS
-0.28 %
5 376.00
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 302.06
-0.43 %
DAX PTS
12 553.10
-0.07 %
Dowjones PTS
25 035.88
-0.09 %
7 318.22
-0.44 %
1.170
-0.16 %

Le prince William arrive en Jordanie, première étape d'une tournée au Proche-Orient

| AFP | 252 | Aucun vote sur cette news

Le prince Harry est accueilli par le prince Hussein ben Abdullah à Amman, le 24 juin 2018
Le prince Harry est accueilli par le prince Hussein ben Abdullah à Amman, le 24 juin 2018 ( KHALIL MAZRAAWI / AFP )

Le prince William est arrivé dimanche en Jordanie, première étape d'une visite historique au Proche-Orient qui le conduira ensuite en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Le prince William, 36 ans, deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique, a été reçu à son arrivée à l'aéroport militaire de Marka par le prince héritier Hussein ben Abdallah, 23 ans, avec lequel il aura des entretiens, selon un correspondant de l'AFP.

Il ne rencontrera pas le roi Abdallah II et son épouse, la reine Rania: le souverain hachémite s'est envolé jeudi pour Washington, où il doit rencontrer le président américain Donald Trump et discuter des principaux dossiers au Moyen-Orient, notamment du processus de paix israélo-palestinien.

A Amman, le prince William doit aussi rencontrer des jeunes Jordaniens, des militaires britanniques et des réfugiés syriens.

Le duc de Cambridge "est impatient de construire une relation réelle et durable avec les gens de la région", a récemment indiqué son porte-parole. "Il est heureux que son programme lui permette de rencontrer des personnes de sa génération".

A son arrivée, le prince William, en costume noir, a reçu les honneurs de la garde royale jordanienne habillée du traditionnel Keffieh rouge et blanc, dans ce petit aéroport de l'est d'Amman.

Le maire d'Amman, Youssef al-Chawarbeh, et des diplomates étrangers en poste en Jordanie étaient présents à cette cérémonie d'accueil.

Le prince William se rendra lundi soir en Israël où il visitera le lendemain à Jérusalem le mémorial de Yad Vashem, en mémoire des victimes de la Shoah. Il s'entretiendra avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président, Reuven Rivlin.

Il rencontrera mardi le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie occupée, et rendra également visite à des jeunes palestiniens pour une "célébration de la culture, de la musique et de la nourriture palestiniennes", toujours selon son porte-parole.

Le prince William clôturera sa visite à Jérusalem, où il se rendra au Mont des Oliviers, ainsi que sur la tombe de son arrière grand-mère, la princesse Alice, le mère du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II.

C'est la première fois qu'un membre de la famille royale effectuera, au nom du gouvernement britannique, une visite officielle en Israël et dans les territoires palestiniens.

Aucun représentant du gouvernement n'est présent dans la délégation de dix personnes qui prend part à la tournée. La duchesse de Cambridge, Kate, ne sera pas non plus du voyage, qui intervient deux mois après la naissance de son troisième enfant, Louis, le 23 avril.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Remboursement anticipé d'une partie des OCA en circulation, avec Yorkville qui accepte de convertir le solde de ses OCA en actions (,5 E/action) et TxCell qui pourra acheter l'ensemble des bons et…

Publié le 23/07/2018

Dans des volumes limités, Vente-unique...

Publié le 23/07/2018

C’est désormais officiel. Alfredo Altavilla, le patron de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour les régions Europe, Proche-Orient, Afrique va quitter le groupe fin août afin de « poursuivre…

Publié le 23/07/2018

Atos a dévoilé son projet d'acquisition de Syntel pour 3,4 milliards de dollars, soit 41 dollars par action, entièrement payables en numéraire. Ce prix représente une prime d'environ 14% sur…

Publié le 23/07/2018

Lundi 23 juillet 2018APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du…