En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
-0.04 %

Le prince Philip, 97 ans, sort indemne mais "ébranlé" d'un accident de la route

| AFP | 643 | Aucun vote sur cette news
Photo archive du 12 octobre 2018 montrant le la reine Elizabeth II et le prince Philip à Windsor
Photo archive du 12 octobre 2018 montrant le la reine Elizabeth II et le prince Philip à Windsor ( Alastair Grant / POOL/AFP/Archives )

Plus de peur que de mal: le Prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est sorti indemne d'un accident de la route survenu près du domaine royal de Sandringham. Mais, s'interrogeaient vendredi les Britanniques, doit-il continuer à conduire à 97 ans?

L'affaire a suscité une forte émotion dans un pays très attaché à ses têtes couronnées. Philip a "trompé la mort", soulignait le Mirror, le Telegraph estimant que le duc d’Édimbourg s'en était sorti par "miracle".

L'accident s'est produit jeudi après-midi près de Sandringham, dans le Norfolk (est de l'Angleterre), où Elizabeth et Philip passent une grande partie de l'hiver.

Selon la BBC, la puissante Land Rover que conduisait le prince s'est renversée après être sortie d'une allée du domaine royal pour s'engager sur une route, et être entrée en collision avec une Kia.

Philip "a vu un médecin par mesure de précaution et le médecin a confirmé qu'il n'était pas blessé", a assuré jeudi soir le palais de Buckingham. L'époux de la reine s'est cependant rendu vendredi matin à l'hôpital pour une "consultation de précaution", qui a confirmé qu'il ne souffrait d'"aucune blessure inquiétante".

Énorme collision

Le Prince Philip sort indemne d'un accident
Le Prince Philip sort indemne d'un accident ( Laurence CHU / AFP )

Une photographie du lieu de l'accident montre les deux véhicules sur le bord de la route: la Land Rover couchée sur le côté, pare-brise explosé, la Kia quelques mètres plus loin dans des buissons.

"Je rentrais chez moi en voiture quand j'ai vu un véhicule, une Land Rover noire (...) faire des tonneaux", a raconté sur la BBC un témoin, Roy Warne, 75 ans.

"Il y a eu une énorme collision avec l'autre voiture", a-t-il dit, ajoutant qu'il n'avait "aucun doute qu'elle (la Kia, ndlr) avait été percutée" par la voiture du prince. Roy Warne a également indiqué dans le Sun avoir entendu Philip déclarer à la police qu'il avait été "ébloui par le soleil".

Plusieurs témoins cités par les médias britanniques ont raconté avoir aidé Philip à sortir de son véhicule. "Il était visiblement ébranlé, puis il a demandé si tout le monde allait bien", a relaté Roy Warne.

Quant à la Kia, "il y avait un bébé à l'arrière. Avec un autre homme, nous avons sorti le bébé", a-t-il dit.

La police a confirmé la présence d'un bébé de neuf mois dans la Kia, et affirmé qu'il était indemne, tandis que les deux femmes qui se trouvaient également dans le véhicule, dont la conductrice, âgée de 28 ans, ont reçu des soins dans un hôpital local avant de rentrer chez elles.

Conformément à la loi, les conducteurs ont été soumis à des tests d'alcoolémie dont les résultats se sont révélés "négatifs", a précisé la police, qui mène l'enquête pour déterminer les circonstances et les responsabilités de l'accident.

A ce stade, "il serait inapproprié de spéculer sur les causes de la collision", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Lors d'une réunion vendredi, qui avait été prévue avant l'accident, le comté de Norfolk a décidé de réduire la vitesse maximale autorisée de 60 à 50 miles par heure (soit de 97 à 80 km/h) sur la route où s'est produite la collision.

-"Farouchement indépendant" -

Personnage au tempérament bouillant, connu pour ses plaisanteries peu respectueuses du politiquement correct, le prince Philip a pris sa retraite en août 2017 après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels depuis l'accession de son épouse au trône en 1952.

Au cours de la dernière décennie, le prince a été vu au volant en de nombreuses occasions, avec souvent comme passagers des chefs d’État ou de gouvernement, dont le couple Obama en 2016.

Le prince Philip conduit l'ex- président américain Barack Obama, son épouse Michelle et la Reine Elizabeth pour une promenande autour du château de Windsor, le 22 avril 2016
Le prince Philip conduit l'ex- président américain Barack Obama, son épouse Michelle et la Reine Elizabeth pour une promenande autour du château de Windsor, le 22 avril 2016 ( GEOFF PUGH / POOL/AFP/Archives )

Reste qu'étant donné son âge, c'est une "surprise" de le voir continuer à conduire, a souligné un correspondant royal de la BBC, Jonny Dymond. "Mais il a toujours été farouchement indépendant et aurait résisté à toute suggestion de lui refuser le droit de conduire lui-même".

"Maintenant, il va y avoir une enquête sur les circonstances de l'accident. Il se peut que le duc se laisse finalement convaincre d'abandonner le volant", a-t-il ajouté.

Philip renoncerait alors à une autre de ses passions, après le pilotage. Il avait effectué son dernier vol en 1997, après 5.986 heures de vol.

Le Royaume-Uni compte plus de 100.000 conducteurs de plus de 90 ans, selon des chiffres officiels. A l'âge de 70 ans, les Britanniques doivent faire renouveler leur permis tous les trois ans, mais sans passer de nouvel examen de conduite.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...