5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le prince Harry et Meghan Markle se diront "oui" en 2018

| AFP | 278 | 3 par 1 internautes
Le prince Harry et sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle posent devant les photographes à Kensington Palace à Londres le 27 novembre 2017.
Le prince Harry et sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle posent devant les photographes à Kensington Palace à Londres le 27 novembre 2017. ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )

Un prince et une actrice américaine, comme dans un conte de fée: Harry et Meghan Markle se marieront au printemps 2018, de quoi mettre du baume au coeur des Britanniques en pleines turbulences liées au Brexit, et moderniser l'image de la famille royale.

C'est donc désormais officiel, Harry, 33 ans, le trublion de la famille royale, qui fut longtemps l'un des célibataires les plus convoités de la planète, va se ranger. Le mariage est prévu au printemps 2018.

"Toutes les planètes étaient alignées... Cette femme magnifique est entrée dans ma vie et je suis entré dans la sienne", a déclaré le prince lors d'une interview télévisée.

Plus tôt dans l'après-midi, le couple était apparu radieux, elle en manteau blanc, lui en costume bleu, dans les jardins du palais de Kensington pour une séance photo. "Je suis aux anges", a déclaré le prince, tombé amoureux de Meghan "au premier regard".

La bague offerte par le prince Harry au doigt de sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle lors d'une rencontre avec les photographes le 27 novembre 2017 à Kensington Palace à Londres.
La bague offerte par le prince Harry au doigt de sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle lors d'une rencontre avec les photographes le 27 novembre 2017 à Kensington Palace à Londres. ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )

Meghan, 36 ans, émue et un brin nerveuse, a exhibé sa bague de fiançailles, que Harry a lui-même dessinée. Ce bijou associe un diamant du Botswana, pays où le couple a passé des vacances au tout début de leur relation, à deux diamants plus petits ayant appartenu à la princesse Diana.

Diana et Meghan "auraient probablement été les meilleures amies", a assuré Harry, convaincu que l'actrice "sera incroyablement douée" dans son nouveau rôle, à ses côtés.

Les futures noces devraient susciter un engouement exceptionnel dans un Royaume-Uni séduit par cette union peu commune, pour une famille royale en tout cas, entre un prince et une actrice étrangère, métisse -sa mère est afro-américaine-, divorcée et roturière.

Meghan sera toutefois la deuxième Américaine divorcée à faire son entrée dans la famille royale après Wallis Simpson, pour qui le roi Edouard VIII avait dû abdiquer en 1936. L'ex-couple présidentiel américain Barack et Michelle Obama ont félicité le couple via twitter et lui ont souhaité "une vie de joie et de bonheur ensemble".

Le prince Harry et sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle posent devant les photographes à Kensington Palace à Londres le 27 novembre 2017.
Le prince Harry et sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle posent devant les photographes à Kensington Palace à Londres le 27 novembre 2017. ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )

Parmi les premiers à réagir à l'annonce de leur union, la reine Elizabeth II et son époux le Prince Philip se sont dits "enchantés" par le futur mariage de leur petit-fils.

Le prince Charles, père de Harry et héritier du trône, s'est dit "vraiment très heureux" que son fils ait trouvé l'amour. Son frère, le prince William et son épouse Kate, sont eux aussi "très contents".

"Nous sommes incroyablement heureux", ont déclaré de leur côté les parents de Meghan Markle, Thomas Markle et Doria Ragland.

- 'Pas préparés' -

Les deux amoureux se sont rencontrés à Londres en juillet 2016 lors d'un rendez-vous arrangé par une amie commune. Quelques semaines plus tard, le couple se retrouvait à la une des tabloïds, pris dans une tempête médiatique à laquelle ils n'étaient "pas préparés", ont-il confié.

Les remarques sur l'origine ethnique de la jeune femme dont la mère est afro-américaine, ont été "démoralisantes", a commenté Meghan Markle, se disant "fière de qui je suis et d'où je viens".

Après avoir présenté Meghan à sa grand-mère la reine Elizabeth II, le prince a finalement posé un genou à terre et fait sa demande au début du mois de novembre autour d'un poulet rôti.

En épousant Harry, l'Américaine va donc laisser de côté son pays et sa carrière d'actrice et entamer un "nouveau chapitre".

Patrick J Adams, son partenaire dans la série Suits, a réagi avec humour à la nouvelle, en twittant: "elle avait dit qu'elle allait juste acheter du lait".

Près du palais de Buckingham, l'annonce du mariage a provoqué des réactions enthousiastes. "Nous avons besoin de bonnes nouvelles au moment où on passe notre temps à se battre contre tout, le Brexit, le harcèlement sexuel", a dit à l'AFP, Helen, une Britannique de 58 ans.

Né le 15 septembre 1984 à Londres, Harry, fils cadet de Lady Di et du prince Charles, est cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique.

Longtemps abonné aux pages people des tabloïds pour ses frasques, ce passionné de sport s'est assagi après son passage dans l'armée, où il a servi en tant que pilote d'hélicoptère.

Harry et Meghan vont vivre à Nottingham Cottage, dans l'enceinte du palais de Kensington où habitent également le Prince William et sa famille.

Une fois mariée, l'actrice devrait très vraisemblablement devenir duchesse de Sussex, selon la presse britannique.

Petite déception cependant pour les Britanniques: aucun jour férié n'est prévu le jour de leur union, contrairement à ce qui s'était produit lors du mariage de William et Kate.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS