5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le prince George dope les ventes des lentilles françaises en Angleterre

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
Le prince George le jour de sa rentreé à l'école maternelle à Londres, le 7 septembre 2017
Le prince George le jour de sa rentreé à l'école maternelle à Londres, le 7 septembre 2017 ( RICHARD POHLE / POOL/AFP/Archives )

Le petit prince George s'est fait malgré lui l'ambassadeur des lentilles vertes du Puy, spécialité culinaire française, dont la demande explose en Angleterre depuis qu'elles figurent au menu de sa très sélect nouvelle école maternelle.

Il a suffi qu'un tabloïd anglais détaille le menu de la cantine de l'école de George, où apparaissaient des lentilles vertes du Puy-en-Velay (centre de la France), pour que les sujets de sa très gracieuse Majesté se jettent sur ce légume sec.

Troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, le prince George a fait sa rentrée le 7 septembre à l'école privée St Thomas's Battersea à Londres. L'année scolaire y coûte près de 20.000 euros et le chef est français.

"Nous avons beaucoup de demandes de nos clients, sur place, en Grande-Bretagne, depuis l'article du Daily Mail, notamment de la part de restaurateurs. Les grossistes reçoivent plein d'appels", confie à l'AFP Antoine Wassner, patron de l'entreprise Sabarot, spécialiste des légumes secs dans le département de la Haute-Loire.

"C'est +l'effet star+ dès qu'un VIP s'affiche avec un produit. Et c'est un magnifique coup de projecteur sur les lentilles du Puy en Angleterre, déjà notre 2e marché après la France. Et puis, faire le +buzz+ avec un légume sec, riche en protéines végétales, et un petit prince de 4 ans, c'est très politiquement correct!", s'amuse M. Wassner, dont l'entreprise exporte 50% de sa production de lentilles vertes, dont 10% en Angleterre.

De plus, la demande peut s'envoler car après une année 2016 médiocre en raison des intempéries, "nous avons une bonne récolte cette année, le double de l'an dernier, avec 2.500 à 3.000 tonnes de lentilles", se réjouit Antoine Wassner. "L'an dernier, on avait dû fixer des quotas à nos clients. Ce ne sera plus le cas."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS