5 520.37 PTS
+0.46 %
5 518.0
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 413.66
+0.43 %
DAX PTS
13 385.47
+0.78 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le conseil de l'Australien Tomic: "Ne jouez pas au tennis!"

| AFP | 170 | Aucun vote sur cette news
Le tennisman australien Bernard Tomic, lors du match contre l'Allemand Mischa Zverev, le 4 juillet 2017 à Wimbledon
Le tennisman australien Bernard Tomic, lors du match contre l'Allemand Mischa Zverev, le 4 juillet 2017 à Wimbledon ( Justin TALLIS / AFP/Archives )

Le tennisman australien Bernard Tomic a déconseillé dans une interview aux jeunes de se lancer dans une carrière professionnelle, qualifiant son sport de "corvée" qu'il n'a jamais adorée.

Le joueur de 24 ans a écopé début juillet d'une amende de 13.000 euros de la fédération internationale après avoir expliqué qu'il s'était ennuyé et avait feint une blessure lors de son premier tour perdu en trois sets à Wimbledon contre l'Allemand Mischa Zverev.

Dans un entretien très franc avec la télévision australienne, l'Australien a exhorté dimanche soir ceux que son comportement dérangeraient à ne pas venir le voir jouer.

"Ne venez pas!", a-t-il déclaré. "Regardez la télé. Vous n'avez pas à payer quoi que ce soit."

"Pendant ma carrière, je me suis donné à 100%. Je me suis aussi donné à 30%. Si vous faites la moyenne sur ma carrière, je pense que c'est 50%", a dit le joueur actuellement classé 73e mondial, après avoir atteint la 17e place en janvier 2016.

"Je n'ai jamais vraiment essayé et (pourtant) j'ai réussi tout ça. Ce que j'ai fait est extraordinaire."

Prié de dire ce qu'il conseillerait aux tennismen aspirants, Tomic a également fait preuve de franchise.

"Ne jouez pas au tennis. Faites quelque chose que vous aimez et appréciez, parce que c'est une corvée, une vie dure, dure, dure", a-t-il dit.

"Je suis coincé. Je dois le faire", a-t-il ajouté.

"C'est le tennis qui m'a choisi. C'est quelque chose dont je ne suis jamais tombé amoureux", a-t-il poursuivi avant de se reprendre: "Vous savez, j'aime bien."

L'Australien n'a aucun regret quant à ses propos à Wimbledon, qui lui avaient valu de perdre son sponsor Head.

"Je ne regrette pas ce que j'ai dit. Je l'ai dit pour en emmerder certains", a-t-il dit.

"Je ne viens pas d'une famille riche. Nous n'avions pas d'argent. Et maintenant je vis dans ces maisons et propriétés somptueuses dans le monde entier. C'est mon choix. J'ai travaillé pour ça."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Le bureau d'études a légèrement abaissé ses attentes...

Publié le 19/01/2018

A horizon 2020...

Publié le 19/01/2018

  IGE+XAO Société Anonyme au capital de 5 497 030 euros Siège social : 16 Boulevard Déodat de Séverac 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse SIRET : 338 514 987 000 76…

Publié le 19/01/2018

Gilbert Dupont séduit par l'essor du "smart world"

Publié le 19/01/2018

Europcar lance un nouveau service de mobilité, Global Driver Services, permettant à ses clients de réserver un chauffeur pour les premiers et les derniers kilomètres de leurs voyages, dans…

CONTENUS SPONSORISÉS