En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-0.13 %
5 507.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 340.77
-0.09 %
DAX PTS
12 228.44
-0.38 %
Dowjones PTS
26 643.04
-0.32 %
7 641.64
-1.05 %
1.137
-0.19 %

Le chef Mario Batali, accusé d'agression sexuelle, plaide non coupable

| AFP | 278 | Aucun vote sur cette news
Le chef Mario Batali, à Boston le 24 mai 2019
Le chef Mario Batali, à Boston le 24 mai 2019 ( Joseph Prezioso / AFP )

Le chef Mario Batali, inculpé pour une agression sexuelle dans un restaurant en 2017, a plaidé non coupable vendredi, a indiqué à l'AFP le tribunal municipal de Boston.

Le célèbre chef de 58 ans, immédiatement reconnaissable à ses cheveux tirés en queue de cheval, a été assailli par de nombreux journalistes à son arrivée au tribunal municipal de Boston où il portait une veste sombre sur un pull violet et baskets aux pieds.

Protégé par trois huissiers de justice, il n'a fait aucune déclaration avant ou après sa brève comparution.

Il a été formellement inculpé des chefs d'accusation retenus contre lui --attentat à la pudeur et coups et blessures-- avant d'être laissé en liberté sans caution, le juge demandant simplement à ce qu'il n'ait aucun contact avec la plaignante.

La prochaine audience est prévue le 12 juillet. M. Batali n'est pas tenu d'y être en personne.

L'agression présumée remonte à avril 2017. Une femme de 28 ans, Natali Tene --qui avait déjà porté plainte contre M. Batali au civil pour les même faits en août 2018-- aurait rencontré le célèbre chef alors qu'ils dînaient séparément dans un restaurant de Boston, le "Towne Stove and Spirits", situé non loin du restaurant "Eataly" qui appartenait alors à M. Batali.

Voyant qu'elle essayait de prendre une photo de lui, M. Batali lui aurait proposé de le rejoindre pour faire un "selfie". Une fois à ses côtés, il en aurait profité pour la forcer à l'embrasser et la tripoter.

Bien qu'il ait été accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes dans la foulée du mouvement #MeToo, c'est la seule affaire à ce stade ayant entraîné une inculpation de ce chef qui fut longtemps une star de télévision, grâce à son émission "The Chew" sur ABC et à sa personnalité de bon vivant.

Les premières accusations ont été publiées par le site spécialisé Eater en décembre 2017. Le Washington Post avait ensuite fait état d'autres témoignages accablants, suivi par le magazine télévisé "60 Minutes".

Début janvier, la police new-yorkaise a indiqué avoir classé sans suite trois plaintes, deux portant sur des faits prescrits et la troisième parce que l'enquête n'avait pas été concluante.

Après les premières accusations, l'émission de télévision avait été arrêtée et il a dû se désengager du groupe de restaurants constitué avec la famille Bastianich et de la chaîne d'épicerie fine Eataly USA.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Le transfert du jeune espoir se négocie 8 ME...

Publié le 25/06/2019

Le magasin LDLC.com de Poitiers disposera par ailleurs d'un Atelier LDLC destiné à la réparation et au montage des ordinateurs...

Publié le 25/06/2019

Patrick Schein, Président de Gold by Gold, "remercie l'ensemble des actionnaires et administrateurs pour leur présence"...

Publié le 25/06/2019

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce aujourd'hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de...

Publié le 25/06/2019

Le Conseil d'Administration communique