En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 055.18 PTS
-0.27 %
5 059.50
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 046.03
-0.22 %
DAX PTS
11 433.91
+0.19 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.131
-0.02 %

Le chanteur Rachid Taha, qui avait repris "Douce France", est mort

| AFP | 604 | Aucun vote sur cette news
Le chanteur Rachid Taha à Rennes, le 7 décembre 2012
Le chanteur Rachid Taha à Rennes, le 7 décembre 2012 ( THOMAS BREGARDIS / AFP/Archives )

Le chanteur Rachid Taha, figure du rock français des années 1980, qui avait repris avec son groupe Carte de Séjour le classique "Douce France" de Charles Trénet, est mort à 59 ans d’une crise cardiaque dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé sa famille.

"Son fils Lyes, sa famille, ses proches, tous ses amis et son label Naïve, ont le regret et l'immense tristesse d’annoncer le décès de l’artiste Rachid Taha, survenu cette nuit suite à un arrêt cardiaque à son domicile des Lilas", indique le communiqué transmis à l'AFP.

"Que de souvenirs professionnels: le succès de Ya rayah, le concert historique de 1,2,3 soleils et que de fêtes, de discussions et de rires jusqu’à la fin de la nuit ! Quelle tristesse ..! RIP l’ami", a réagi le producteur Pascal Nègre sur Twitter.

Taha était une des personnalités fortes et attachantes de la scène rock hexagonale dès ses débuts en 1981 avec Carte de Séjour, dont il était le charismatique leader. Avec ce groupe, Taha, né en Algérie et arrivé en France à 10 ans, se fit le porte-drapeau de la communauté française d'origine maghrébine de seconde génération.

Une chanson illustra cet engagement qui ne le quitta jamais, même bien après dans sa carrière solo, "Douce France", dont il proposa une réinterprétation un brin ironique.

Taha, qui a grandi avec le punk et le rock, ne cessa par la suite d'y rester fidèle tout en y infusant de la musique orientale, comme avec sa reprise en 2004 de "Rock the Casbah" du groupe The Clash.

Il connut quelques années plus tôt également un franc succès avec l'album "Diwân" qui contient des chansons chaâbi et sur lequel figure le tube "Ya Rayah". Cette année-là en 1998, il avait joué à Bercy avec Khaled et Faudel pour le spectacle "1,2,3 Soleils".

Rachid Taha s'apprêtait à sortir un nouvel album qui devait sortir chez Believe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Bouygues gagne 0,37% à 32,67 euros dans le sillage de résultats 9 mois supérieurs aux attentes et tirés par les performances de Bouygues Telecom et TF1. Celles-ci viennent éclipser les…

Publié le 15/11/2018

Le gérant d'Altamir fait des emplettes

Publié le 15/11/2018

Apple, qui perdait encore près de 3% hier soir à Wall Street et alignait ainsi sa cinquième séance consécutive de correction, préoccupe encore ce...

Publié le 15/11/2018

L’hécatombe continue chez les fournisseurs d’Apple cette semaine. Après Japan Display, Lumentum, IQE, Qorvo, AMS est le dernier sous-traitant en date à lancer un avertissement sur ses…

Publié le 15/11/2018

Le conseil d’administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d’Antoine Lissowski en qualité de directeur général…