En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 122.45 PTS
-0.98 %
5 120.00
-1.00 %
SBF 120 PTS
4 104.57
-0.88 %
DAX PTS
11 678.85
-0.83 %
Dowjones PTS
25 534.49
-1.02 %
7 231.71
-0.61 %
1.153
-0.35 %

La Première ministre néo-zélandaise et son bébé, vedettes à l'ONU

| AFP | 215 | 3 par 1 internautes
Jacinda Ardern, Première ministre de la Nouvelle Zélande avec sa petite fille et son compagnon, Clarke Gayford, à un sommet en l'honneur de Nelson Mandela, aux Nations unies, le 24 septembre 2018
Jacinda Ardern, Première ministre de la Nouvelle Zélande avec sa petite fille et son compagnon, Clarke Gayford, à un sommet en l'honneur de Nelson Mandela, aux Nations unies, le 24 septembre 2018 ( Don EMMERT / AFP )

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, devenue en juin la deuxième cheffe de gouvernement à avoir un bébé en étant au pouvoir, a défrayé la chronique lundi en amenant son bébé aux Nations unies, pour le plus grand bonheur des photographes.

Mme Ardern, 38 ans, a amené sa fille de trois mois, Neve, avec elle à un sommet en l'honneur de Nelson Mandela qui réunissait lundi à l'ONU à New York les représentants de 130 pays, dans le cadre de l'Assemblée générale annuelle de l'institution.

La Première ministre a laissé le bébé, tétine à la bouche, entre les mains de son partenaire, Clarke Gayford, le temps de prononcer son discours (elle était 67e dans l'ordre des intervenants). Avant de reprendre le bébé dans les bras et de l'embrasser, sous l'oeil attendri des autres délégués néo-zélandais.

M. Gayford a tweeté le badge de l'ONU porté par la fillette, qui l'identifie simplement comme "New Zealand First Baby".

Mme Ardern a fait de son bébé une part intégrante de son offensive de charme aux Etats-Unis, où sa maternité combinée à sa sensibilité de centre-gauche fait d'elle une personnalité dans l'air du temps du mouvement #MeToo.

Interrogée à la télévision sur le programme phare "The Today Show" de la chaîne NBC, elle disait en riant que "cela avait semblé parfois aussi dur" de diriger un pays que de s'occuper d'un bébé de trois mois pendant un vol de 17 heures - le temps qu'il faut pour rallier New York depuis la Nouvelle-Zélande.

Elle devait aussi intervenir dans une des émissions-vedette du soir, "The Late Show with Stephen Colbert", sur CBS.

Outre sa participation à l'AG des Nations unies, Jacinda Ardern était l'une des personnalités vedettes lundi matin d'une conférence sur le changement climatique, après avoir annoncé en avril l'interdiction de tout nouveau forage d'hydrocarbures offshore.

Avant Mme Ardern, la Pakistanaise Benazir Bhutto, cheffe de gouvernement, avait eu en 1990 un bébé alors qu'elle était au pouvoir.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

La signature de ce contrat entre les deux groupes est qualifiée de "historique" par Thierry Ehrmann...

Publié le 17/10/2018

Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité Mons, 17 octobre, 2018 - Atos, leader international de la transformation…

Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

(La reprise de cotation a été demandée à Euronext pour l'ouverture de la séance du jeudi 18 octobre 2018.) Après sept années de travail en commun,…

Publié le 17/10/2018

Air France KLM grimpe de 1,9% à 8,1 euros en milieu d'après-midi à Paris...