5 370.19 PTS
+0.16 %
5 363.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 285.10
+0.06 %
DAX PTS
13 008.66
+0.10 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.00 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La maison de production d'Harvey Weinstein ouvre une enquête

| AFP | 70 | Aucun vote sur cette news
Le producteur de films américain Harvey Weinstein, le 23 mai 2017 à Cannes
Le producteur de films américain Harvey Weinstein, le 23 mai 2017 à Cannes ( Yann COATSALIOU / AFP )

Le conseil d'administration de Weinstein Company, maison de production co-fondée par Harvey Weinstein, a ouvert une enquête interne sur les accusations contre ce dernier, et confirme qu'il a pris un "congé indéfini" de l'entreprise.

"Nous soutenons fortement la décision déjà annoncée par Harvey Weinstein de prendre un congé à durée indéterminée de l'entreprise à compter de ce jour", indique vendredi un communiqué signé par quatre administrateurs, parmi lesquels le co-fondateur et frère d'Harvey Bob Weinstein.

“Comme l'a dit Harvey, il est important qu'il reçoive l'aide professionnelle dont il a besoin pour les problèmes qu'il a admis. Les prochaines étapes dépendront de progrès thérapeutiques d'Harvey, du résultat de l'enquête indépendante du conseil d'administration, et des décisions personnelles d'Harvey", ajoute ce communiqué cité notamment par Variety et le New York Times.

D'après le New York Times, trois des neuf membres du conseil d'administration par ailleurs ont démissionné.

La Weinstein Company n'a pas répondu aux demandes de commentaires de l'AFP dans l'immédiat.

Harvey Weinstein avait présenté jeudi ses excuses et a déclaré se mettre en "congé" à la suite d'accusations de harcèlement sexuel qui courent sur trois décennies, révélées dans une enquête du New York Times.

Le producteur de "Gangs of New York", nommé pour l'Oscar du meilleur film, ou de "Shakespeare in love", lauréat de ce prix prestigieux en 1999, est accusé par plusieurs femmes, dont les actrices vedettes Ashley Judd et Rose McGowan d'avoir tenté de les masser, de les avoir forcées à le regarder nu, d'avoir promis des aides à leur carrière contre des faveurs sexuelles.

D'après le New York Times, citant des membres de la Weinstein Company, le producteur a passé au moins 8 accords amiables avec des accusatrices, mais Charles Harder, avocat de Weinstein, qualifie l'article du New York Times de "saturé d'affirmations fausses et diffamatoires" et affirme préparer une plainte contre le quotidien.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/10/2017

L'actrice britannique Lysette Anthony le 24 septembre 2009 pendant une répétition pour une pièce de Tennessee Williams jouée au New End Theatre à Londres ( MAX NASH / AFP/Archives )La police…

Publié le 13/10/2017

La police de New York a ouvert une enquête sur une aggression sexuelle présumée contre le puissant producteur Harvey Weinstein photographié en octobre 2015 à Cannes ( VALERY HACHE /…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

La belle publication semestrielle d'Antevenio permet au titre de progresser de 2,6% à 7,9 euros en début de séance...

Publié le 18/10/2017

Pas de changement à la Bourse de Paris, le calme plat continue de régner avec une quasi absence d'écart pour le CAC40 à nouveau ce matin,...

Publié le 18/10/2017

Les ventes du troisième trimestre déçoivent

Publié le 18/10/2017

Le léger trou d'air rencontré par GL Events au troisième trimestre provoque de lourds dégagement sur le titre à l'ouverture...

Publié le 18/10/2017

L'analyste n'est plus positif...

CONTENUS SPONSORISÉS