En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

La Chine présente une lourde ardoise fiscale à l'actrice Fan Bingbing

| AFP | 365 | 3 par 1 internautes
L'actrice chinoise Fan Bingbing, le 11 mai 2018 au 71e Festival de Cannes
L'actrice chinoise Fan Bingbing, le 11 mai 2018 au 71e Festival de Cannes ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

La star du cinéma chinois Fan Bingbing, qui a disparu des radars il y a plusieurs mois, doit à l'administration chinoise l'équivalent de plus de 129 millions de dollars d'impôts et pénalités, rapportent mercredi les médias officiels.

À 36 ans, celle qui est aussi mannequin et productrice est une célébrité dans son pays.

Elle est également connue à l'étranger pour avoir joué dans "X-Men: Days of Future Past" (2014) et avoir été membre du jury du Festival de Cannes en 2017. Elle sera prochainement à l'affiche de "355", un thriller hollywoodien avec Marion Cotillard et Penelope Cruz.

Auparavant hyperactive sur les réseaux sociaux, elle est muette sur Weibo, le "Twitter chinois", depuis fin mai et des accusations d'évasion fiscale sur un très lucratif contrat. Son studio l'a défendue, n'y voyant que "calomnies".

Le fisc chinois a cependant déterminé que Fan Bingbing et des entreprises qu'elle contrôle n'avaient pas réglé des dizaines de millions de dollars d'impôts, rapporte mercredi l'agence officielle Chine nouvelle.

L'agence affirme que l'actrice doit payer un total de 883 millions de yuans (129 millions de dollars) en impôts, amendes et pénalités. Elle peut éviter des poursuites si elle régle la note dans le délai imparti.

Une personne au moins a été arrêtée dans le cadre de cette enquête pour avoir dissimulé et "délibérément détruit" des documents comptables, poursuit Chine nouvelle, sans dévoiler son identité.

Dans la foulée de l'enquête sur l'actrice, les autorités ont élargi leurs investigations à l'ensemble de l'industrie du spectacle.

Les personnes visées ont jusqu'à la fin de l'année pour régulariser leur situation en payant leur dû.

Les ennuis de Fan Bingbing avaient débuté en mai, lorsqu'un ex-présentateur de la télévision publique avait publié sur internet ce qu'il présentait comme des contrats de l'actrice.

Selon ces documents, l'actrice aurait été officiellement payée 10 millions de yuans (1,3 million d'euros) pour quatre jours de travail, mais aurait en réalité touché 50 millions de yuans supplémentaires.

L'affaire avait mis au jour un système supposé de "doubles contrats": l'un destiné à être présenté au fisc, et l'autre avec un caché bien plus élevé, gardé secret pour éviter une imposition trop lourde.

Les autorités fiscales de la province du Jiangsu (est) avaient lancé une enquête. Fan Bingbing n'avait pas été citée nommément, mais des entreprises qu'elle possède ont leur siège dans cette province.

Les cachets exorbitants des stars du cinéma et de la télévision suscitent régulièrement la polémique en Chine. Selon le magazine américain Forbes, Fan Bingbing a été en 2007 la célébrité chinoise la mieux payée, avec des revenus de 300 millions de yuans (38 millions d'euros).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...