En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 384.12 PTS
+1.28 %
5 379.00
+1.23 %
SBF 120 PTS
4 314.33
+1.05 %
DAX PTS
12 538.97
+0.22 %
Dowjones PTS
24 600.56
+0.57 %
7 197.56
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Jean-Louis Trintignant, 86 ans, malade d'un cancer

| AFP | 516 | Aucun vote sur cette news
L'acteur Jean-Louis Trintignant, le 22 mai 2017 au Festival de Cannes
L'acteur Jean-Louis Trintignant, le 22 mai 2017 au Festival de Cannes ( Alberto PIZZOLI / AFP/Archives )

L'acteur Jean-Louis Trintignant, âgé de 86 ans, souffre d'un cancer, fait-il savoir dans une interview au magazine Première de septembre.

"Avant j'avais peur du cancer. Plus maintenant, j'en ai un!", confie le comédien, à l'affiche du dernier film du réalisateur autrichien Michael Haneke, "Happy End" qui l'avait déjà dirigé dans "Amour".

"Quand je signe des autographes -comme je ne vois plus grand-chose, c'est difficile mais bon -je signe +Jean-Louis Trintignant+ et je précise en dessous +à la fin de sa vie+", plaisante-t-il, sans donner plus de précisions sur sa maladie.

Au festival de Cannes, où "Happy End" était en compétition, il avait expliqué vouloir reprendre en décembre au théâtre Antoine à Paris puis l'an prochain aux Célestins à Lyon le spectacle donné au printemps à la salle Pleyel à Paris avec l'accordéoniste Daniel Mille et un quatuor à cordes.

"Je devrais m'arrêter, mais je ne veux pas. Les moments les plus heureux de ma vie, c'est quand je travaille, quand je fais du théâtre", confiait-il.

Jean-Louis Trintignant a toujours mené en parallèle sa carrière au cinéma et au théâtre. Il a joué aux côtés de Brigitte Bardot, dans "Et Dieu créa la femme", de Roger Vadim, ou encore d'Anouk Aimée dans "Un homme et une femme" de Claude Lelouch et a fait plus de 120 films.

A la fin des années 1990, il avait commencé des récitals poétiques avec sa fille Marie, morte en 2003 des coups portés par son compagnon Bertrand Cantat.

"J'aurais pu arrêter ma vie à ce moment-là", avait-t-il dit. Mais poussé par ses proches, il est remonté sur scène, trouvant une "thérapie" dans le théâtre et la poésie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Le retour du Grand Prix de France de Formule1 n'est pas de tout repos pour GL Events...

Publié le 22/06/2018

3,58% du capital pour AQR

Publié le 22/06/2018

AT&T (-0,16% à 31,545 dollars) a dévoilé quelques éléments de perspectives concernant son deuxième trimestre dont il publiera les résultats définitifs le 24 juillet au soir. L'opérateur…

Publié le 22/06/2018

  Résultat de l'option pour le paiement en actions du dividende de l'exercice 2017       (Saint-Cloud, le 22 juin 2018) - L'Assemblée générale…

Publié le 22/06/2018

Des investisseurs qui perdent patience...