En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 783.28 PTS
-0.57 %
4 775.50
-0.73 %
SBF 120 PTS
3 807.05
-0.67 %
DAX PTS
10 866.97
-0.59 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.00 %
6 668.56
+0.00 %
1.139
-0.03 %

Kevin Spacey va être inculpé pour agression sexuelle près de Boston (média)

| AFP | 302 | Aucun vote sur cette news
Kevin Spacey à New York le 24 mai 2017
Kevin Spacey à New York le 24 mai 2017 ( Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

L'acteur américain Kevin Spacey va être inculpé pour agression sexuelle sur un adolescent en juillet 2016 près de Boston, a indiqué lundi le Boston Globe, citant le procureur de l'île de Nantucket où se serait déroulée l'agression présumée.

La police de l'île de Nantucket enquêtait depuis novembre 2017 sur cette agression présumée. La mère de l'adolescent, la journaliste Heather Unruh, avait révélé avoir porté plainte contre la star de la série "House Of Cards" et du film "American Beauty" lors d'une conférence de presse.

Selon le Boston Globe, qui cite le procureur local Michael O'Keefe, l'acteur de 59 ans, accusé par plusieurs hommes d'agressions sexuelles depuis le début du mouvement #MeToo et banni d'Hollywood, sera formellement inculpé le 7 janvier, après qu'une plainte criminelle contre lui eut été validée jeudi dernier par un juge local.

Contacté, le bureau du procureur de Nantucket n'a pas immédiatement confirmé cette information.

Lors de sa conférence de novembre 2017, la mère avait indiqué que Kevin Spacey avait d'abord fait boire son fils dans un restaurant, alors âgé de 18 ans, avant de lui "fourrer la main dans le pantalon et d'attraper ses parties génitales".

L'agression ne s'était arrêtée que quand l'acteur s'était absenté pour aller aux toilettes, avait raconté Mme Unruh. Une femme était alors venue à la rescousse du garçon, visiblement troublé, et lui avait dit de partir en courant, ce qu'il avait fait, selon la mère.

Elle avait expliqué que son fils n'avait pas porté plainte sur le moment, "essentiellement par gêne et par peur". C'est seulement lorsque d'autres plaintes contre l'acteur avaient émergé, dans le sillage des accusations contre le producteur de cinéma Harvey Weinstein, qu'il avait décidé de parler.

Les médias britanniques avaient fait état d'une autre enquête suite à une plainte pour agression sexuelle contre Kevin Spacey à Londres, où l'acteur dirigea 11 ans durant le théâtre Old Vic. Mais à ce jour aucune inculpation formelle n'a été rapportée.

La police de Los Angeles a aussi indiqué enquêter sur une autre plainte déposée en août contre l'acteur, après avoir clos un autre dossier dont les faits, qui remontent à 1992, étaient prescrits. L'acteur fait aussi l'objet de plaintes pour agressions sexuelles au civil.

Après les premières accusations, Kevin Spacey, récompensé à deux reprises aux Oscars pour ses rôles dans "Usual Suspects" (1995) et "American Beauty" (1999), avait été débarqué par Netflix de la série "House of Cards" dont il tenait le premier rôle.

Il avait également été renvoyé du dernier film de Ridley Scott, "Tout l'argent du monde", remplacé au pied levé par Christopher Plummer.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

L'Allemagne étudie les moyens d'interdire l'utilisation des produits de Huawei Technologies Co. dans son infrastructure télécoms selon un représentant du gouvernement cité par le Wall Street…

Publié le 17/01/2019

Philippe Lagayette, administrateur référent de Renault, et Patrick Thomas, président du comité des nominations et de la gouvernance, ont confirmé...

Publié le 17/01/2019

  Le supercalculateur d'Atos permet au centre espagnol d'analyse génomique (CNAG-CRG) d'accélérer ses recherches     Paris, 17 janvier 2019 - Atos, leader…

Publié le 17/01/2019

Renault est finalement sorti du bois dans le sillage des déclarations de Bruno Le Maire la veille. Ainsi, Philipe Lagayette (administrateur référent de Renault) et Patrick Thomas (président du…

Publié le 17/01/2019

Le groupe PSA lance la production du moteur essence 3 cylindres Turbo Pure Tech dans l’usine de Tychy, en Pologne. Ce site a bénéficié de 250 millions d’euros d’investissements afin…