En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 436.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Kate et William en Pologne et en Allemagne à l'heure du Brexit

| AFP | 551 | Aucun vote sur cette news
La duchesse de Cambridge Kate Middleton (G) et la femme du président polonais, Agata Kornhauser-Duda (D), reçoivent des fleurs lors d'une cérémonie au palais présidentiel à Varsovie, le 17 juillet 2017
La duchesse de Cambridge Kate Middleton (G) et la femme du président polonais, Agata Kornhauser-Duda (D), reçoivent des fleurs lors d'une cérémonie au palais présidentiel à Varsovie, le 17 juillet 2017 ( JANEK SKARZYNSKI / AFP )

Au moment où le Brexit assombrit l'image du Royaume-Uni à l'étranger, le prince William et son épouse Kate sont arrivés lundi à Varsovie, début d'une tournée de cinq jours en Pologne et en Allemagne.

Le voyage, organisé par le Foreign office, n'a pas de lien officiel avec les relations entre Londres et l'UE, mais les médias britanniques l'ont d'ores et déjà appelé "Brexit diplomacy tour", la tournée diplomatique du Brexit.

Pour Varsovie, la sortie du Royaume-Uni de l'UE revêt une importance particulière: près d'un million de Polonais travaillent outre-Manche.

S'il semble destiné officieusement à améliorer les relations de Londres avec ses alliés sur le continent, ce voyage officiel comporte aussi une forte composante historique, terrain moins difficile que l'actualité immédiate.

En Pologne, où ils sont invités du président Andrzej Duda et de son épouse, William et Kate visiteront le musée de l'Insurrection de Varsovie et le camp de concentration de Stutthof, créé en 1939 par les Allemands sur ce qui était alors le territoire de la ville libre de Dantzig (aujourd'hui Gdansk). Dans la même ville, ils rencontreront en quelque sorte l'histoire vivante, puisqu'ils se rendront au Musée du mouvement de Solidarité, où ils verront son ex-dirigeant emblématique et ancien président polonais, Prix Nobel de la Paix Lech Walesa.

En Allemagne, le couple princier se rendra au mémorial de l'Holocauste, un autre moment rappelant les pages les plus sombres de l'histoire européenne.

Le prince William salue des enfants lors d'une cérémonie au palais présidentiel à Varsovie, le 17 juillet 2017
Le prince William salue des enfants lors d'une cérémonie au palais présidentiel à Varsovie, le 17 juillet 2017 ( JANEK SKARZYNSKI / AFP )

Chacun de ces rendez-vous avec l'Histoire comprend une rencontre avec des survivants.

Cependant, William et Kate verront aussi la Pologne moderne, rencontreront de jeunes entrepreneurs au sommet d'un gratte-ciel ultramoderne à Varsovie et verront le tout récent théâtre shakespearien à Gdansk, rappelant les anciens liens entre ce grand port de la Baltique et la principale puissance maritime d'Europe.

La rencontre avec des acteurs en costumes élisabéthains pourrait amuser aussi les deux enfants de Kate et William, George, 4 ans dans quelques jours, et Charlotte, 2 ans - s'ils participent à ce point du programme.

L'Allemagne, pour sa part, montrera au prince William, pilote d'hélicoptère, la centre d'entraînement d'Airbus et la chaîne de montage de l'Airbus A320.

Dans les deux pays, William ne sera pas seulement visiteur: il sera aussi l'hôte de réceptions offertes aux invités triés sur le volet à l'occasion de l'anniversaire de la Reine, à Varsovie à l'Orangerie du parc royal de Lazienki, et à la résidence de l'ambassadeur britannique à Berlin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...