En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 444.07 PTS
+0.40 %
5 441.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 355.45
+0.34 %
DAX PTS
12 751.57
+0.71 %
Dowjones PTS
25 144.98
+0.10 %
7 379.23
-0.33 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Kanye West poursuit l'assureur Lloyd's pour 10 millions de dollars

| AFP | 271 | Aucun vote sur cette news
Le chanteur Kanye West arrive à la Trump Tower le 13 décembre 2016 à New York
Le chanteur Kanye West arrive à la Trump Tower le 13 décembre 2016 à New York ( TIMOTHY A. CLARY / AFP/Archives )

Kanye West a déposé une plainte à 10 millions de dollars mardi à Los Angeles contre Lloyd's, affirmant que l'assureur britannique refuse intentionnellement de couvrir les dommages résultant de l'annulation de la tournée du rappeur fin 2016 à cause de problèmes mentaux.

"Lloyd's aime collecter des primes d'assurance pharamineuses mais pas payer des indemnisations, quelle que soit leur légitimité", déclare cette plainte déposée dans un tribunal fédéral de la Cité des Anges.

"Les artistes pensent s'acheter de la tranquillité d'esprit mais les assureurs, eux, savent qu'ils vendent juste un ticket pour le tribunal", ajoute-t-elle.

Selon cette plainte, la star du rap a déposé une demande d'indemnisation auprès de l'assureur britannique peu après l'annulation de la deuxième partie de sa tournée "Saint Pablo Tour" et son hospitalisation en Novembre dans un hôpital psychiatrique de Los Angeles.

Les avocats de la star américaine affirment que le géant de l'assurance n'a intentionnellement pas indemnisé le musicien vedette et sa société Very Good Touring Inc.: "Ils n'ont pas non plus donné quoi que ce soit qui ressemble à une explication cohérente sur la raison pour laquelle ils n'ont pas payé, ni aucune indication qu'ils vont jamais le faire", détaille la plainte.

Les représentants de l'assureur laissent en revanche "entendre qu'ils pourraient ne pas couvrir les demandes d'indemnisation en avançant un argument qui ne tient pas, à savoir que la consommation de marijuana par Kanye a causé son problème médical", poursuit la plainte.

D'après ce document, Kanye West devait à l'origine donner 38 concerts entre le 12 août et le 2 novembre derniers, et avait pris des assurances au cas où des annulations seraient nécessaires.

Kanye West, 40 ans, avait été hospitalisé à Los Angeles fin novembre pour ce que certains médias américains ont qualifié de "crise psychotique", peu après que son épouse, la star de téléréalité Kim Kardashian, eut été victime d'un hold-up dans un hôtel à Paris où on lui avait dérobé pour plusieurs millions de dollars de bijoux.

Il avait été hospitalisé après avoir annulé une grande partie de sa tournée et avait coupé court, après deux chansons seulement, à un concert à Sacramento en Californie où il s'en était pris au couple star Jay Z-Beyoncé et à Hillary Clinton.

Mi-décembre, quelques jours après sa sortie de l'hôpital, il est apparu par surprise aux côtés de Donald Trump dans le hall d'entrée de la tour du milliardaire à New York. Le musicien a expliqué un peu plus tard, sur Twitter, avoir voulu voir M. Trump pour évoquer des "questions multiculturelles" comme "le harcèlement, le soutien aux professeurs et la violence à Chicago".

La plainte fait état d'une déposition sous serment d'un médecin qui aurait traité le rappeur et qui aurait certifié que Kanye West avait "souffert d'un problème médical qui l'a diminué".

Un porte-parole de Lloyd's n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires de l'AFP.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 3), Airbus annonce que la compagnie aérienne britannique easyJet a pris livraison du premier de ses A321neo sur une commande de 30…

Publié le 18/07/2018

Alstom annonce qu’il a choisi le fabricant français de batteries Forsee Power pour équiper les bus électriques Aptis, dont les livraisons de série sont prévues à partir de 2019. En standard,…

Publié le 18/07/2018

ATR, une coentreprise entre Airbus et Leonardo, annonce que le transporteur brésilien Azul a renouvelé son contrat de maintenance globale (GMA) pour 10 ans. Ce nouveau contrat couvre la réparation,…

Publié le 18/07/2018

u prix catalogue, la commande atteint 5,3 milliards de dollars.

Publié le 18/07/2018

Singapore Airlines récupère son titre de meilleure compagnie au monde...