Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Kamala Harris photographiée trop "relax" à la Une de Vogue? Anna Wintour se défend

| AFP | 428 | 5 par 1 internautes
Les deux photos utilisées par Vogue: à droite, la photo controversée, montrant la vice-présidente élue en tenue décontractée
Les deux photos utilisées par Vogue: à droite, la photo controversée, montrant la vice-présidente élue en tenue décontractée ( Tyler MITCHELL / Vogue/AFP )

Une photo de Kamala Harris décontractée, en baskets, à la Une de Vogue, est-elle irrespectueuse pour la première femme de couleur élue vice-présidente des Etats-Unis? La controverse a forcé la puissante patronne du magazine, Anna Wintour, à assurer mardi n'avoir jamais voulu diminuer l'importance de son "incroyable victoire".

La polémique avait démarré sur les réseaux sociaux dimanche, après la publication par le magazine de sa couverture pour son numéro de février.

Certains ont d'abord affirmé que le visage de la vice-présidente élue avait été "blanchi", avant que la controverse n'évolue pour se concentrer sur le choix de cette photo "relax" pour la couverture de l'édition papier du magazine.

Le cliché, qui montre la future vice-présidente devant des tentures roses et vertes - aux couleurs de la prestigieuse association étudiante à laquelle elle a appartenu - a été pris dans le cadre d'une série réalisée par le photographe noir Tyler Mitchell - qui avait fait la Une de Vogue en 2018 avec des portraits de Beyoncé.

Il a été choisi au détriment d'une autre de ses photos, plus formelle, où la future numéro deux américaine croise les bras, en tailleur-pantalon bleu clair.

"Nous avons évidemment entendu et compris la réaction à la couverture du magazine papier et je tiens à réitérer que nous n'avions absolument pas l'intention, en aucune façon, de diminuer l'importance de l'incroyable victoire de la vice-présidente élue", a déclaré Anna Wintour à la journaliste du New York Times Kara Swisher.

La journaliste - qui tient le podcast "Sway" consacré aux personnes de pouvoir - a aussi diffusé mardi une rare interview avec Anna Wintour réalisée avant la controverse, dans laquelle la responsable du groupe d'édition Condé Nast, auquel appartient Vogue, disait "ne pas pouvoir imaginer" que le choix de cette photo fasse controverse.

L'image est "si joyeuse et optimiste", dit-elle. "Je ne peux pas imaginer que quelqu'un y voie autre chose que ça, l'image d'une femme en pleine possession de ses moyens qui, avec le président élu, va apporter à ce pays le leadership dont il a besoin. Pour moi, c'est une affirmation très importante et positive sur les femmes et les femmes au pouvoir."

Mea culpa

La rédactrice-en-chef de Vogue, Anna Wintour, avec ses célèbres lunettes de soleil, lors d'un défilé de mode de Victoria Beckham à Londres, le 16 février 2020
La rédactrice-en-chef de Vogue, Anna Wintour, avec ses célèbres lunettes de soleil, lors d'un défilé de mode de Victoria Beckham à Londres, le 16 février 2020 ( DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP )

Kamala Harris n'a pas officiellement réagi à la controverse. Mais des sources dans son entourage ont indiqué à des médias américains avoir été pris par surprise par le choix de cette photo de couverture.

Anna Wintour s'était déjà trouvée sur la sellette lors des vastes manifestations Black Lives Matter l'été dernier, accusée notamment de ne pas faire suffisamment de place aux stylistes ou aux photographes noirs dans le prestigieux magazine.

Des rumeurs de démission avaient alors couru autour de celle que le magazine Forbes présentait, en 2017, comme la femme la plus puissante du monde dans le milieu des médias et du divertissement.

Mais la septuagénaire d'origine britannique était restée aux commandes, après avoir déclaré "assumer la pleine responsabilité de (ses) erreurs" et s'être excusée de ne "pas en avoir fait assez" pour ses collaborateurs noirs.

Dans l'interview à Sway, elle assure que cet épisode de tensions a été "fructueux". Elle qui a la réputation d'être glaciale -- elle est parfois surnommée "Nuclear Anna" -- dit avoir compris qu'elle "n'écoutait pas ou n'écoutait pas assez".

"Il faut dans une entreprise entendre tout le monde, toutes les voix, et s'assurer que les gens se sentent libres de s'exprimer quand ils le jugent nécessaire", a-t-elle indiqué.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne