5 505.78 PTS
-0.07 %
5 513.0
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 405.26
+0.14 %
DAX PTS
13 255.72
+0.42 %
Dowjones PTS
25 977.36
+0.67 %
6 808.42
+0.74 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Julie Delpy: l'affaire Weinstein, "partie visible de l'iceberg"

| AFP | 265 | Aucun vote sur cette news
L'actrice française Julie Delpy, le 26 septembre 2017 à Hollywood, en Californie
L'actrice française Julie Delpy, le 26 septembre 2017 à Hollywood, en Californie ( Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

L'actrice Julie Delpy déclare avoir reçu à l'âge de 13 ans une "proposition malsaine" d'un réalisateur lors d'une audition et redoute que l'affaire "Weinstein ne soit que la partie visible de l'iceberg".

Dans un communiqué transmis par mail samedi soir tard, l'actrice et réalisatrice française installée aux Etats-Unis, juge "essentiel que les femmes parlent du harcèlement sexuel".

Julie Delpy, qui dit n'avoir pour sa part croisé le producteur Harvey Weinstein "que dans des grosses soirées officielles", souligne avoir "toujours été très claire et féroce sur ce sujet".

"J'ai même parlé du harcèlement quand j'étais en France à mes débuts car le milieu en France n'a rien à envier à Hollywood", ajoute l'actrice de 47 ans.

"A l'âge de 13 ans (...) durant l'une de mes premières auditions, un réalisateur m'a fait une réflexion/proposition malsaine, il s'est pris le script dans la figure et ma réputation de chieuse a commencé", raconte la réalisatrice de "2 Days in Paris", "2 Days in New York", "Le Skylab" et "Lolo".

"J'ai pleuré dans les bras de mon père (l'acteur Albert Delpy), dans le métro après cette horrible rencontre, mon père voulait casser la gueule à ce réalisateur de troisième zone", poursuit-elle, sans le nommer.

"Après j'ai porté ma carapace, évitant les pièges et j'ai avancé à pas de tortue car évidemment tout est moins facile quand on dit non et qu'en plus on l'ouvre".

"Il est temps que les femmes parlent, pas seulement du harcèlement mais aussi de l'abus psychologique et physique dont beaucoup sont victimes dans leur travail et leur couple", estime l'actrice. "J'ai bien peur que l'ogre Weinstein ne soit que la partie visible de l'iceberg".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Un niveau d'intervention ?

Publié le 16/01/2018

Société anonyme au capital de 13.038.371,32 euros Siège social : 16, rue de la Ville l'Evêque - 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS                        …

Publié le 16/01/2018

Dans le cadre des programmes de rachat d'actions 2016 et 2017, Bureau Veritas a procédé au rachat de 2...

Publié le 16/01/2018

Universal Music Publishing Group (UMPG), filiale d'édition musicale d'Universal Music (groupe Vivendi), a annoncé une extension de son partenariat avec Disney. Ce dernier prévoit qu'UMPG assure…

Publié le 16/01/2018

Un dossier à suivre de près

CONTENUS SPONSORISÉS