En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 620.65 PTS
-
5 634.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 434.36
-
DAX PTS
12 389.62
+0.14 %
Dowjones PTS
27 147.08
+0.13 %
7 888.56
-0.00 %
1.103
-0.04 %

Javier Bardem porte son combat pour l'environnement au festival de Toronto

| AFP | 312 | 1 par 1 internautes
L'acteur espagnol Javier Bardem, le 11 septembre 2019 au festival du film de Toronto pour la première mondiale de son documentaire écologiste
L'acteur espagnol Javier Bardem, le 11 septembre 2019 au festival du film de Toronto pour la première mondiale de son documentaire écologiste "Sanctuaire" ( VALERIE MACON / AFP )

Le cinéma "peut et doit" conscientiser la population à la lutte contre les changements climatiques, a plaidé mercredi au Festival du film de Toronto (Tiff) l'acteur espagnol Javier Bardem, venu présenter en première mondiale son documentaire "Sanctuaire" qui le suit en Antarctique avec l'ONG Greenpeace.

Tourné l'an passé, ce film suit Bardem et son frère Carlos alors qu'ils accompagnent une mission dans le continent blanc de l'organisation écologiste qui milite pour que cette région soit sanctuarisée et préservée de toute activité humaine.

L'expédition en Antarctique a même conduit l'Oscar 2008 du meilleur second rôle masculin dans un mini sous-marin, d'une capacité de deux personnes, afin de prélever sur le fond de l'océan des échantillons devant démontrer les ravages du réchauffement de la planète et de la pêche intensive.

"Heureusement que je ne suis pas claustrophobe... c'était comme être dans un oeuf Kinder!", a-t-il raconté à l'AFP à Toronto.

Farouche défenseur de l'environnement, il avait appelé il y a trois semaines à New York, dans un vibrant plaidoyer au siège des Nations unies, à la signature d'un traité international pour protéger les océans de la planète.

L'acteur espagnol Javier Bardem tient une affiche de Greenpeace pour la protection des océans, le 19 août 2019 à Times Square, à New York
L'acteur espagnol Javier Bardem tient une affiche de Greenpeace pour la protection des océans, le 19 août 2019 à Times Square, à New York ( Don Emmert / AFP/Archives )

"Nos océans sont au point de rupture et nous en sommes tous en partie responsables", avait-il déclaré à la tribune de l'ONU, appelant les représentants de l'organisation internationale à agir "ici et maintenant".

Mais, a-t-il insisté au festival canadien, Hollywood "a aussi le potentiel de rejoindre des millions de personnes" pour accélérer la transition vers un monde plus respectueux de l'environnement.

Récemment, lors de discussions avec Disney pour un remake de la "Petite sirène", dans lequel il incarnerait le roi Triton, Javier Bardem a insisté auprès du réalisateur Rob Marshall afin d'ajouter un message écologiste au film, a-t-il raconté à l'AFP.

"Il faut profiter de cette merveilleuse et belle histoire de (Hans Christian) Andersen pour y intégrer la pollution des océans" dans l'intrigue, a fait valoir M. Bardem.

"On peut rejoindre des millions et des millions de jeunes ... c'est ce que ce genre de films pourrait et devrait faire", a-t-il estimé.

Rob Marshall était "très ouvert" à cette suggestion, selon Javier Bardem, même si convaincre le géant du divertissement américain qui produit le film est une autre affaire: "C'est une grosse machinerie, c'est n'est pas l'auteur (...) C'est Disney".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2019

Même si le marché mondial de production automobile est attendu en retrait sur l'exercice, les plans de développement de nouveaux produits se poursuivent...

Publié le 18/09/2019

D'autres actionnaires ont également participé à cette cession d'un montant global de 900 M$, dont 650 M$ pour Wendel...

Publié le 18/09/2019

Cette opération d'apport partiel d'actif n'entraînera pas la comptabilisation d'une prime d'apport...

Publié le 18/09/2019

Le résultat net-part du groupe U10 s'apprécie de +6,4%...

Publié le 18/09/2019

Au 1er semestre 2019, le Groupe a généré un flux de trésorerie d'exploitation de +51ME...