En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 829.85 PTS
-0.49 %
4 843.5
-0.05 %
SBF 120 PTS
3 857.72
+0.00 %
DAX PTS
10 865.77
-
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.131
+0.11 %

Hommage national: Aznavour est devenu "un des visages de la France", selon Macron

| AFP | 668 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron devant le cercueil de Charles Aznavour aux Invalides à Paris
Le président Emmanuel Macron devant le cercueil de Charles Aznavour aux Invalides à Paris ( ludovic MARIN / AFP )

"Charles Aznavour est devenu naturellement, unanimement un des visages de la France", a déclaré vendredi le président Emmanuel Macron, lors de l'hommage national rendu aux Invalides au monument de la chanson décédé lundi à l'âge de 94 ans.

"Au fil des années, cette présence, cette voix, cette intonation reconnaissable entre toutes se sont installées dans nos vies", a souligné le président.

Dans un discours à la fois solennel et lyrique, le président français a rappelé que Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian à Paris en 1924 de parents arméniens, était devenu aussi "français par la langue".

Le président Emmanuel Macron (d) et le président arménien Armen Sarkisian (g) se recueillent devant le cercueil du chanteur Charles Aznavour, lors d'un hommage national, le 5 octobre 2018 aux Invalides, à Paris
Le président Emmanuel Macron (d) et le président arménien Armen Sarkisian (g) se recueillent devant le cercueil du chanteur Charles Aznavour, lors d'un hommage national, le 5 octobre 2018 aux Invalides, à Paris ( Christophe Ena / POOL/AFP )

"C'est par là qu'Aznavour devint si français et même disait-il parisien, ancrant par les mots son imaginaire dans une identité qui n'était pas celle de ses parents, prenant pied dans la longue tradition des conteurs, des poètes", a déclaré le président.

Enfant de la diaspora arménienne, le chanteur "savait, dans sa chair, que la France véritable est celle qui accueille, qui ne se racornit pas dans la peur obsidionale mais continue de vivre dans l'hospitalité", a souligné le président.

"Ses chansons furent pour des millions de personnes un baume, un remède, un réconfort", a-t-il encore ajouté.

Charles Aznavour devait se rendre en Arménie la semaine prochaine avec le président Macron, pour le sommet de la Francophonie.

La famille du chanteur Charles Aznavour: sa veuve Ulla (d), ses fils Nicolas (3ed) et Mischa (2ed), sa fille Seda (c, g), sa soeur Aida (c), sa petite-fille Leila (g), lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris
La famille du chanteur Charles Aznavour: sa veuve Ulla (d), ses fils Nicolas (3ed) et Mischa (2ed), sa fille Seda (c, g), sa soeur Aida (c), sa petite-fille Leila (g), lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP )

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, qui a pris la parole avant Emmanuel Macron, a lui souligné que "tout Arménien" percevait Charles Aznavour "comme un proche parent".

"Car Aznavour est celui qui a porté le nom des Arméniens sur le toit du monde, qui a donné une nouvelle couleur, un nouvel élan à la fierté arménienne, qui a pu vivre les joies et les malheurs, les rêves et les aspirations de son peuple", a-t-il ajouté.

"Aznavour était sans doute entièrement dévoué à la France, un grand citoyen de France, un ambassadeur exceptionnel de la langue française, mais il était aussi un ardent défenseur de l'Arménie, ambassadeur vraiment extraordinaire de notre pays", a-t-il encore dit, soulignant qu'il avait "promis" au chanteur "de lui présenter personnellement l'Arménie nouvelle", lors de sa visite prévue la semaine prochaine.

"Aujourd'hui, ici, devant le monde entier, je tiens a vous promettre solennellement que je ferai tout pour mettre en œuvre votre message, et qu'on puisse réaliser votre rêve", a-t-il lancé.

"Je tiens à affirmer que je suis voué sans réserve à cette œuvre, pour que la nouvelle Arménie devienne telle que vous l'avez rêvée, une Arménie libre et heureuse".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

La Bourse de Paris a de nouveau plié après une série de statistiques économiques qui marquent un ralentissement.

Publié le 17/12/2018

Valneva annoncé aujourd'hui l'initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.LEXIQUE Essais cliniques (Phases I, II, III)Phase I : test de…

Publié le 17/12/2018

Genfit a annoncé aujourd'hui que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) a formulé une nouvelle recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de Phase 3 Resolve-It évaluant…

Publié le 17/12/2018

Comme annoncé le 11 décembre dernier, Vivendi a écrit au Conseil d’administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des…

Publié le 17/12/2018

Le groupe Caisse des Dépôts a décidé de simplifier la structure de détention de sa participation dans Euronext en transférant la participation de 3% du capital d’Euronext détenue par…