5 289.86 PTS
-
5 259.5
-
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Harvey Weinstein poursuit sa société pour l'accès à ses données personnelles

| AFP | 191 | Aucun vote sur cette news
Le producteur américain Harvey Weinstein, le 10 mars 2015 à Paris
Le producteur américain Harvey Weinstein, le 10 mars 2015 à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le magnat déchu d'Hollywood Harvey Weinstein a porté plainte contre la maison de production qu'il a cofondée, demandant l'accès à son dossier personnel et à son compte d'emails tandis qu'il se défend d'accusations de harcèlement, agressions sexuelles et viols de la part d'une cinquantaine de femmes.

La plainte, déposée jeudi dans l'Etat du Delaware (est des Etats-Unis), fait valoir que le puissant producteur devenu paria a demandé à la Weinstein Company l'accès aux documents en question pour son avocat mais que cette requête a été rejetée.

Le studio a limogé Weinstein il y a quelques jours à la suite des révélations sur ses agissements présumés dans le New York Times et le New Yorker, suivies de déclarations de dizaines d'actrices ou collaboratrices qui se sont exprimées dans la presse ou sur les réseaux sociaux.

La plainte affirme que Weinstein, qui est encore actionnaire de la maison de production, a besoin d'avoir accès à son dossier personnel et ses emails pour déterminer s'ils contiennent des éléments qui pourraient l'aider, ainsi que la société, à se défendre de ces accusations.

La Weinstein Company a notamment été poursuivie par une actrice qui l'accuse d'avoir facilité et couvert son agression par le producteur.

"M. Weinstein pense que son compte emails - le principal voire le seul qu'il ait utilisé pendant toute sa période d'emploi dans la société - contient des informations qui l'exonèrent lui et la société de ces accusations", selon la plainte.

"M. Weinstein est par ailleurs dans une position privilégiée pour mettre en contexte ses emails" afin d'éviter "des accords amiables ou condamnations inutiles", insiste-t-elle.

Depuis que le scandale a éclaté, la maison de production, qui était déjà en difficultés financière après plusieurs flops, lutte pour sa survie, M. Weinstein étant devenu persona non grata. Elle mène une enquête interne.

Le New York Times a rapporté mercredi que le fonds Colony Capital, proche du président républicain Donald Trump, a décidé de suspendre ses injections de trésorerie immédiates à la société en péril, à la tête de laquelle se trouve le frère d'Harvey Weinstein, Bob, l'autre cofondateur.

Le procureur de l'Etat de New York a par ailleurs, selon des informations de presse, ouvert une enquête pour des pratiques de discrimination sexuelle et d'atteintes aux droits civiques à l'encontre de l'entreprise, et d'autres plaintes sont attendues.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS