En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 946.93 PTS
+0.36 %
5 957.50
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 702.35
+0.59 %
DAX PTS
13 354.36
+0.23 %
Dow Jones PTS
28 846.25
+0.43 %
9 133.68
+0.47 %
1.099
-0.23 %

Harry et Meghan au Canada: les Canadiens ne veulent pas payer la note

| AFP | 328 | 1 par 1 internautes
La reine Elizabeth, Meghan Markle et le prince Harry le 10 juillet 2018
La reine Elizabeth, Meghan Markle et le prince Harry le 10 juillet 2018 ( Tolga AKMEN / AFP/Archives )

Les Canadiens aiment bien le prince Harry mais la grande majorité d'entre eux affirme ne pas vouloir assumer les coûts de sécurité liés à son séjour au Canada, où il compte venir vivre à temps partiel avec son épouse Meghan Markle, selon un sondage publié mercredi.

Une forte majorité (73%) de Canadiens interrogés par l'institut Angus Reid estime que le duc et la duchesse de Sussex doivent payer "eux-mêmes" tous les coûts liés à leur venue au Canada, notamment les frais de sécurité.

Un Canadien sur cinq (19%) accepterait de défrayer une partie des coûts, et seulement 3% toute la note, selon ce sondage en ligne réalisé lundi et mardi auprès de 1.154 personnes.

Des médias canadiens ont estimé les coûts liés à la protection du prince Harry et de Meghan Markle à environ 1,7 million de dollars canadiens (1,2 million d'euros) par an.

Le gouvernement canadien n'a cependant pas encore décidé s'il les assumerait, a assuré le Premier ministre Justin Trudeau, sans rien exclure.

"Le Québec n'a pas à payer ça", a tonné de son côté Yves-François Blanchet, chef des indépendantistes du Bloc québécois au parlement canadien, formation politique qui a effectué un retour en force aux législatives d'octobre en triplant son nombre de députés élus dans la province francophone.

Par ailleurs, l'étude révèle que le prince Harry est le membre de la famille royale le plus populaire au Canada, où 69% des gens ont une opinion favorable de lui.

Ce qui n'empêche pas les Canadiens de le considérer d'abord et avant tout comme une "célébrité", indique l'institut Angus Reid.

La moitié des Canadiens se disent par ailleurs "indifférents" face à la volonté du couple princier de vouloir passer plus de temps au Canada.

Une majorité de Canadiens affirment leur attachement à la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre du Canada, mais seulement 39% estiment que le pays devrait continuer d'être une "monarchie constitutionnelle" après son décès.

L'option la plus populaire pour remplacer la reine comme chef d'Etat serait de confier ses pouvoirs au Premier ministre du Canada, selon 27% des personnes interrogées.

L'attachement à la reine, qui règne depuis 66 ans sur le Canada, est fort partout au pays, sauf au Québec, où 47% des sondés ont une opinion "favorable" de la souveraine, contre 30% "défavorable".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

Eiffage s'adjuge 2% à 106,5 euros en ce milieu de semaine, dopé par les très bons chiffres d'APRR au quatrième trimestre...

Publié le 29/01/2020

Mal engagée depuis plusieurs mois désormais, la campagne de recueil des soutiens pour déclencher un référendum d'initiative partagée (RIP), patine...

Publié le 29/01/2020

McDonald's a publié des résultats au quatrième trimestre 2019 au-dessus du consensus, avec un chiffre d'affaires à 5,35 milliards de dollars (+4% à change constant), contre 5,31 milliards…

Publié le 29/01/2020

Dans ses directives sur le déploiement de la 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles, la Communauté européenne autorise les pays membres à appliquer des restrictions « aux fournisseurs…

Publié le 29/01/2020

Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs qui a présenté annonce aujourd'hui son nouveau plan stratégique à l'horizon 2024, "Change Up", grimpe de près...