En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
-
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0.11 %

Harcèlement: les accusations contre Placido Domingo jugées crédibles à Los Angeles

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
Placido Domingo au Forum St Gellert de Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019
Placido Domingo au Forum St Gellert de Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019 ( Attila KISBENEDEK / AFP/Archives )

Les femmes qui accusaient le chanteur Placido Domingo de "comportement inapproprié" sont crédibles, selon une enquête commanditée par l'Opéra de Los Angeles sur son ancien directeur général, qui n'a toutefois trouvé aucune preuve qu'il ait abusé de son pouvoir.

Placido Domingo, qui fut aussi directeur artistique puis général de l'Opéra national de Washington, est accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes aux Etats-Unis, pour des faits remontant jusqu'aux années 1980: attouchements, baisers forcés et remarques déplacées.

Certaines victimes présumées disent que le chanteur lyrique, surnommé "roi de l'opéra", aurait cherché à nuire à leur carrière en cas de refus.

Devant le scandale, et dans la foulée du mouvement #MeToo, l'Opéra de Los Angeles avait loué les services d'enquêteurs privés indépendants pour examiner les plaintes portées contre Placido Domingo. Ce dernier a renoncé l'automne dernier à son poste de directeur général de l'institution californienne qu'il occupait depuis 2003.

Les enquêteurs ont conclu que "le niveau de gêne exprimé par les femmes était variable" mais que tous les témoignages convergeaient, les plus sérieux faisant état de "traumatismes importants" même si certaines disaient ne pas avoir éprouvé de malaise.

Au total, les enquêteurs du cabinet juridique Gibson, Dunn & Crutcher ont entendu 44 personnes, dont dix victimes présumées, la direction de l'Opéra et Placido Domingo lui-même.

Les faits reprochés au chanteur, âgé aujourd'hui de 79 ans, sont compris entre 1986, date de sa nomination en tant que conseiller artistique, et son départ de l'institution en octobre 2019.

Crainte de représailles

Placido Domingo a demandé pardon fin février aux femmes l'ayant accusé, avant de préciser deux jours plus tard qu'il rejetait toujours cependant les accusations de harcèlement qui le visent
Placido Domingo a demandé pardon fin février aux femmes l'ayant accusé, avant de préciser deux jours plus tard qu'il rejetait toujours cependant les accusations de harcèlement qui le visent ( Dimitar DILKOFF / AFP/Archives )

"Certaines personnes ont affirmé qu'elles avaient renoncé à signaler les comportements de M. Domingo en raison de son importance et de son influence", écrivent les enquêteurs dans leur résumé d'enquête publié mardi.

Les juristes affirment toutefois n'avoir trouvé aucune preuve que le chanteur "ait exercé une forme de chantage ou des représailles contre une femme en lui refusant une audition ou un engagement à l'Opéra de LA".

Les enquêteurs du cabinet soulignent que M. Domingo a coopéré avec eux et a témoigné de son plein gré. Il a continué à démentir tout attouchement ou agression, assurant que toutes ses relations avec les femmes avaient été consensuelles.

"Gibson Dunn l'a souvent trouvé sincère dans ses protestations mais certaines d'entre elles ont été jugées moins crédibles ou peu éclairées", écrivent-ils dans leur résumé d'enquête.

Sollicités par l'AFP, les représentants de Placido Domingo n'ont pas souhaité réagir à ce stade.

Une autre enquête indépendante - commanditée par le syndicat américain des artistes d'opéra - avait déjà conclu que le ténor, devenu baryton avec l'âge, avait eu par le passé "un comportement inapproprié, allant du flirt aux avances sexuelles, sur son lieu de travail et à l'extérieur".

"De nombreux témoins ont cité leurs craintes de représailles au sein de la profession comme raison pour ne pas s'être signalés plus tôt", insistait le syndicat.

Placido Domingo a demandé pardon fin février aux femmes l'ayant accusé, avant de préciser deux jours plus tard qu'il rejetait toujours cependant les accusations de harcèlement qui le visent.

Le cabinet Gibson Dunn estime que l'Opéra de Los Angeles a pris au sérieux les plaintes pour harcèlement dont il avait eu connaissance mais que ses politiques et procédures en la matière ont été parfois défaillantes.

"Sur un plan personnel, je suis troublé, et je regrette que des individus impliqués dans l'Opéra aient pu se sentir démunis, vulnérables ou ignorés de quelque manière que ce soit", a écrit le directeur de l'institution, Christopher Koelsch, dans un courrier électronique envoyé aux employés et obtenu par l'AFP.

"Nous avons appris qu'il y a dans la profession des réticences largement répandues en ce qui concerne la dénonciation du harcèlement, et il est crucial pour notre avenir que nous instaurions la confiance mutuelle et la transparence", poursuit-il.

Désormais déchu aux Etats-Unis, Placido Domingo a également renoncé récemment à chanter au Royal Opera House de Londres et en Espagne, son pays natal.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...