En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

GB: en faillite, Boris Becker renonce à demander l'immunité diplomatique

| AFP | 274 | 3 par 1 internautes
L'ancien joueur de tennis allemand Boris Becker le 20 avril 2018 à Munich
L'ancien joueur de tennis allemand Boris Becker le 20 avril 2018 à Munich ( Peter Kneffel / dpa/AFP/Archives )

L'ex-champion de tennis allemand Boris Becker a renoncé lundi à l'immunité diplomatique qu'il avait revendiquée en se présentant comme "attaché" de la République centrafricaine auprès de l'Union européenne pour échapper à la justice britannique.

Criblé de dettes, le triple vainqueur de Wimbledon avait été déclaré en faillite en 2017. En juin, il avait invoqué un prétendu statut diplomatique et l'immunité en découlant auprès de la justice britannique, bloquant ainsi la procédure et la vente aux enchères de ses trophées et de ses souvenirs personnels, censée éponger partiellement ses dettes.

L'ex-numéro un mondial, désormais âgé de 51 ans, affirmait avoir été nommé en avril par le président centrafricain "attaché" auprès de l'Union européenne pour les affaires culturelles, sportives et humanitaires de ce pays.

Mais le ministère centrafricain des Affaires étrangères avait rétorqué que le passeport brandi par Becker est un faux qui venait manifestement d'un lot "de passeports vierges volés en 2014".

Lors d'une audience lundi devant un tribunal londonien spécialisé dans les affaires d'insolvabilité, l'avocat Tony Beswetherick, nommé pour superviser la faillite de Boris Becker et répartir ses actifs à ses créditeurs, a déclaré que l'Allemand avait écrit dans un courriel qu'il n'avait "aucune autre solution que d'abandonner la demande d'immunité diplomatique".

L'ancien champion, qui n'était ni présent ni représenté à l'audience, a également reconnu par écrit qu'il n'était "pas en mesure" financièrement de prolonger cette affaire en justice.

La vente de ses trophées et autres objets personnels, qui va pouvoir être organisée, pourrait rapporter plus de 220.000 euros, quand ses créanciers réclament plusieurs millions.

Boris Becker a déjà eu des déboires judiciaires pour des dettes impayées avec la justice espagnole, concernant des travaux dans sa villa de Majorque, et avec la justice suisse, pour ne pas avoir payé le pasteur qui l'avait marié en 2009.

En 2002, la justice allemande l'avait condamné à deux ans de prison avec sursis ainsi qu'à 500.000 euros d'amende pour quelque 1,7 million d'euros d'arriérés d'impôts.

Six fois titré en Grand Chelem, "Boum Boum" Becker a remporté 49 titres, dont six tournois du grand chelem, et obtenu plus de 20 millions d'euros de gains pendant sa carrière sportive.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...