En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 944.64 PTS
-0.82 %
4 941.5
-0.57 %
SBF 120 PTS
3 951.56
-0.66 %
DAX PTS
11 175.85
-0.61 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.143
-0.19 %

GB: Assange veut être sûr de ne pas être extradé vers les Etats-Unis

| AFP | 124 | Aucun vote sur cette news
Julian Assange, fundador de WikiLeaks, 
visto en la embajada ecuatoriana en Londres, el 5 de febrero de 2016
Julian Assange, fundador de WikiLeaks, visto en la embajada ecuatoriana en Londres, el 5 de febrero de 2016 ( BEN STANSALL / AFP/Archives )

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, est prêt à se rendre à la justice britannique s'il reçoit l'assurance de ne pas être extradé vers les Etats-Unis, a indiqué vendredi l'un de ses avocats.

Si les poursuites en Suède contre Assange pour viol et agression sexuelle ont été abandonnées en mai 2017, la justice britannique refuse de lever le mandat d'arrêt émis à son encontre au motif qu'il n'a pas respecté en 2012 les conditions de sa liberté sous caution.

"Dans le système judiciaire britannique, il (Assange) pourrait être condamné de trois à six mois" de prison pour n'avoir pas respecté ces conditions, a déclaré Carlos Poveda, l'un des avocats d'Assange, sur la chaîne équatorienne Ecuavisa.

"Mais ce qui est demandé par sa défense c'est d'avoir l'assurance nécessaire qu'après cette condamnation il ne soit pas extradé vers les Etats-Unis", a poursuivi Carlos Poveda.

Il a ajouté que la garantie de ne pas être extradé vers les Etats-Unis était une "condition extrêmement importante".

L'Australien de 47 ans redoute, s'il sort de l'ambassade, d'être arrêté puis extradé et jugé aux États-Unis pour la publication par Wikileaks en 2010 de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

Le procureur général équatorien, Iñigo Salvador, a indiqué jeudi à la presse que Quito avait réussi à obtenir des "garanties" de la part de Londres qu'Assange ne serait pas remis à un pays tiers s'il sortait de la représentation diplomatique.

Le fondateur de WikiLeaks a lancé le 19 octobre une action judiciaire contre le gouvernement de Quito pour protester contre ses conditions de vie. Il réclame le rétablissement de ses télécommunications, coupées depuis mars, ainsi que l'annulation d'une circulaire lui imposant notamment des horaires de visite, dont le non respect se traduirait par la "fin de l'asile" que lui a accordé l'Equateur.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/11/2018

Gérard Collomb à Lyon le 17 octobre 2018 ( ROMAIN LAFABREGUE / AFP/Archives )Le maire de Lyon Gérard Collomb, qui a quitté le ministère de l'Intérieur il y a un mois et demi, a appelé…

Publié le 16/11/2018

Le président américain Donald Trump, le 16 novembre 2018 à la Maison Blanche, à Washington DC ( SAUL LOEB / AFP )La Chine est disposée à conclure un accord commercial avec les Etats-Unis, a…

Publié le 11/11/2018

Ségolène Royal, le 12 avril 2017 à Paris ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )L'ancienne ministre socialiste française Ségolène Royal, candidate malheureuse à la…

Publié le 08/11/2018

L’euro reculait de 0,09 % à 1,142 dollars à quelques heures de la décision de la politique monétaire. Celle-ci ne devrait pas être modifiée, il faudra pour cela être patient jusqu’en…

Publié le 08/11/2018

CNP Assurances a annoncé un nouveau partenariat entre Lyfe, sa plateforme digitale de services en santé, et Goalmap, l’application mobile de coaching bien-être en France. Beneficiant d’un…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Les marchés européens reculent dans le sillage de Wall Street. Les valeurs technologiques, notamment Apple, ont lourdement chuté. Ce qui pèse sur leurs concurrents européens. L’inquiétude sur…

Publié le 20/11/2018

Le CAC40 abandonne encore 0,8% en fin de matinée à 4.945 points

Publié le 20/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2226337/873684.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 20/11/2018

Renault poursuit sa chute entamée la veille sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile recule de 2,44% à 57,62 euros, après avoir déjà abandonné 8,43% hier.…

Publié le 20/11/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 20 novembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur         BIC RECOIT UNE OFFRE D'ACHAT POUR BIC SPORT   Le…