En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
-
4 792.50
-
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
+0.33 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.139
-0.07 %

GB: Assange veut être sûr de ne pas être extradé vers les Etats-Unis

| AFP | 169 | Aucun vote sur cette news
Julian Assange, fundador de WikiLeaks, 
visto en la embajada ecuatoriana en Londres, el 5 de febrero de 2016
Julian Assange, fundador de WikiLeaks, visto en la embajada ecuatoriana en Londres, el 5 de febrero de 2016 ( BEN STANSALL / AFP/Archives )

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, est prêt à se rendre à la justice britannique s'il reçoit l'assurance de ne pas être extradé vers les Etats-Unis, a indiqué vendredi l'un de ses avocats.

Si les poursuites en Suède contre Assange pour viol et agression sexuelle ont été abandonnées en mai 2017, la justice britannique refuse de lever le mandat d'arrêt émis à son encontre au motif qu'il n'a pas respecté en 2012 les conditions de sa liberté sous caution.

"Dans le système judiciaire britannique, il (Assange) pourrait être condamné de trois à six mois" de prison pour n'avoir pas respecté ces conditions, a déclaré Carlos Poveda, l'un des avocats d'Assange, sur la chaîne équatorienne Ecuavisa.

"Mais ce qui est demandé par sa défense c'est d'avoir l'assurance nécessaire qu'après cette condamnation il ne soit pas extradé vers les Etats-Unis", a poursuivi Carlos Poveda.

Il a ajouté que la garantie de ne pas être extradé vers les Etats-Unis était une "condition extrêmement importante".

L'Australien de 47 ans redoute, s'il sort de l'ambassade, d'être arrêté puis extradé et jugé aux États-Unis pour la publication par Wikileaks en 2010 de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

Le procureur général équatorien, Iñigo Salvador, a indiqué jeudi à la presse que Quito avait réussi à obtenir des "garanties" de la part de Londres qu'Assange ne serait pas remis à un pays tiers s'il sortait de la représentation diplomatique.

Le fondateur de WikiLeaks a lancé le 19 octobre une action judiciaire contre le gouvernement de Quito pour protester contre ses conditions de vie. Il réclame le rétablissement de ses télécommunications, coupées depuis mars, ainsi que l'annulation d'une circulaire lui imposant notamment des horaires de visite, dont le non respect se traduirait par la "fin de l'asile" que lui a accordé l'Equateur.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/01/2019

Les marchés américains devraient ouvrir proches de l'équilibre, mais avec un biais positif. La tendance sur les futures n'a cessé de se dégrader, les mauvaises nouvelles s'accumulant à…

Publié le 15/01/2019

CAC 40 : le gap haussier devrait être rapidement comblé (2011S) Hier, le CAC 40 a reculé de -0,39%, ouvrant un gap baissier avant d’engager un rebond technique suite au test…

Publié le 14/01/2019

Wu Yanhua, chef adjoint du Programme d'exploration lunaire de la Chine, détaille les missions chinoises à venir sur la Lune lors d'une conférence de presse le 14 janvier 2019 à Pékin. ( GREG…

Publié le 13/01/2019

Manifestation devant la Maison Blanche, le 10 janvier 2019 à Washington ( NICHOLAS KAMM / AFP )Le président Donald Trump a assuré samedi que le "shutdown" qui paralyse partiellement depuis…

Publié le 11/01/2019

Un détecteur anti-chute présenté au CES de Las Vegas, le 10 janvier 2019 ( Robyn Beck / AFP )Rozanne Hird, 67 ans, est emballée par le casque de réalité virtuelle qu'elle vient de tester…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…