En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
+0.67 %
5 282.0
+1.00 %
SBF 120 PTS
4 196.33
+0.66 %
DAX PTS
12 011.04
+0.49 %
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
-0.10 %
1.120
+0.00 %

Clap de début pour un 72e Festival de Cannes constellé de stars

| AFP | 584 | 3 par 2 internautes
Javier Bardem et Charlotte Gainsbourg, le 14 mai 2019 au 72e Festival de Cannes
Javier Bardem et Charlotte Gainsbourg, le 14 mai 2019 au 72e Festival de Cannes ( Valery HACHE / AFP )

Moteur, ça tourne... action! C'est le couple glamour formé par Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem qui a ouvert mardi un Festival de Cannes riche en stars et en grands noms du cinéma, démarrant avec la projection de "The Dead Don't Die" de Jim Jarmusch, un film de zombies au casting cinq étoiles.

Bill Murray, Chloé Sévigny, Adam Driver, Tilda Swinton et Selena Gomez ont foulé le fameux tapis rouge, sous les flashs des photographes et devant une foule conquise par ce festival très prometteur. En revanche, point de zombies sur les marches, ni des musiciens Tom Waits, Iggy Pop et RZA, au générique du film.

Diffusé mardi soir en simultané dans près de 600 salles en France, "The Dead Don't Die" est projeté à l'issue de la cérémonie qui a été présentée comme l'an dernier par l'acteur et animateur Edouard Baer. Le trublion en a profité pour rendre hommage à Agnès Varda, décédée fin mars.

Une chaise vide, avec son nom inscrit sur le siège, était sur la scène du Grand théâtre Lumière. Ses deux enfants, Mathieu Demy et Rosalie Varda, avaient auparavant monté les marches avec le ministre de la Culture Franck Riester.

Alejandro Gonzalez Inarritu, et Elle Fanning, membre du jury, le 14 mai 2019 à Cannes
Alejandro Gonzalez Inarritu, et Elle Fanning, membre du jury, le 14 mai 2019 à Cannes ( LOIC VENANCE / AFP )

Après les hommages, vint le temps de la présentation du jury, présidé cette année par le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu ("Babel", The Revenant", qui devra trancher, parmi les 21 films en lice, celui qui succédera à "Une affaire de famille" du Japonais Kore-Eda.

"Nous allons faire notre maximum pour trouver le bijou qui aura résonné le plus en nous", a-t-il promis, même si "le seul juge dans le cinéma est le temps".

Le retour de Tarantino

"La sélection officielle ne pourrait pas être plus excitante", a souligné le réalisateur aux cinq Oscars. Il sera aidé dans cette tâche par d'autres cinéastes à forte personnalité. Parmi eux: le Grec Yorgos Lanthimos, le Français Robin Campillo, l'Américaine Kelly Reichardt, ainsi que d'autres artistes dont le dessinateur Enki Bilal ou encore l'actrice Elle Fanning, la benjamine du jury.

Festival de Cannes 2019 : les 21 films en compétition
Festival de Cannes 2019 : les 21 films en compétition ( Sophie RAMIS / AFP )

Leur mission s'annonce ardue face à une compétition de haut vol, mêlant de nouveaux venus dont le Français Ladj Ly, en compétition jeudi avec son premier long-métrage "Les Misérables" et de grands noms du 7e art (cinq réalisateurs en lice ont déjà reçu des Palmes d'or).

Parmi eux, Quentin Tarantino qui, 25 ans après le sacre de "Pulp Fiction," revient avec "Once Upon a Time... in Hollywood", le film le plus attendu de la sélection réunissant pour la première fois Leonardo DiCaprio et Brad Pitt. Ou encore Abdellatif Kechiche, palmé en 2013 avec "La Vie d'Adèle", qui défendra "Mektoub my love: Intermezzo".

"J'aimerais voir les films sans savoir qui sont les réalisateurs, si c'est un réalisateur ou une réalisatrice, quel est son pays d'origine. Je pense qu'on devrait juger le film lui-même. Peu importe que le réalisateur ait un nom connu", avait plaidé Iñarritu quelques heures plus tôt, devant la presse.

Alain Delon le 1er septembre 2017 à Paris
Alain Delon le 1er septembre 2017 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Après avoir été bousculée par la présence en compétition de Netflix il y a deux ans, puis le séisme #Metoo l'an dernier, la grand-messe du 7e art entend renouer avec ses fondamentaux: les films et les paillettes, très présentes au cours des douze jours que dure le festival (jusqu'au 25 mai).

Polémique Delon

En dehors de la compétition, le show sera notamment assuré par la présence sur le tapis rouge de la légende du football Diego Maradona et du chanteur Elton John pour son biopic "Rocketman".

Cannes n'étant pas tout à fait Cannes sans polémique, la remise prochaine d'une Palme d'or d'honneur à Alain Delon suscite une controverse en raison notamment de propos "racistes, homophobes et misogynes", selon les termes de l'association Women and Hollywood, tenus jadis par l'acteur mythique du "Guépard" et dénoncés dans une pétition qui a recueilli plus de 19.000 signatures.

"Ça dit beaucoup de l'Amérique", a commenté mardi dans Libération Pierre Lescure, le président du festival. "Alain Delon (...) est un homme qui a pu tenir un certain nombre de propos mais qui a aussi un certain nombre d'actes dans sa vie", a-t-il souligné, espérant clore la polémique.

"#MeToo ne nous a donc rien appris ? Nous exigeons que le Festival de Cannes refuse d’honorer un agresseur misogyne", a réagi en fin de journée le collectif Osez le féminisme.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

Liée essentiellement à la présence de Valérian et la Cité des mille planètes dans le line-up de l'exercice précédent...

Publié le 24/05/2019

Rallye annonce qu’il a été mis fin avec date d’effet au 24 mai 2019 au contrat de liquidité conclu avec Rothschild Martin Maurel. Au jour de cette résiliation, les moyens suivants figuraient…

Publié le 24/05/2019

Europacorp a dévoilé un chiffre d’affaires 2018/2019 (exercice clos le 31 mars) de 148,7 millions d'euros (hors activités cédées), soit une baisse de 33% par rapport à l’exercice 2017/2018,…

Publié le 24/05/2019

Les principales causes sont la baisse des cours du zinc et du plomb

Publié le 24/05/2019

NEOPOSTLe spécialiste de l'affranchissage du courrier publiera après Bourse son chiffre d'affaires du premier trimestre.source : AOF