En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
-0.04 %

Décès du comte de Paris, prétendant orléaniste au trône de France

| AFP | 1917 | Aucun vote sur cette news
Le comte de Paris et prétendant au trône Henri d'Orléans le 10 juin 2002 à Paris
Le comte de Paris et prétendant au trône Henri d'Orléans le 10 juin 2002 à Paris ( Mehdi FEDOUACH / AFP/Archives )

Le comte de Paris, Henri d'Orléans, prétendant orléaniste au trône de France et descendant du dernier roi qui ait régné en France, est mort lundi à l'âge de 85 ans. Ironie de l'histoire, son décès coïncide avec le jour anniversaire de l'exécution de Louis XVI.

Le prétendant à la monarchie était un descendant du frère de Louis XIV, mais aussi de Philippe-Égalité, qui avait voté la mort du roi Louis XVI et est honni par la branche légitimiste des Bourbon.

"J'ai la tristesse de vous annoncer le décès de mon père, monseigneur le comte de Paris, survenu ce matin. Je le confie à vos prières", a annoncé sur son compte Facebook son fils et nouveau prétendant au trône, Jean, duc de Vendôme, âgé de 53 ans.

Son décès a été confirmé à l'AFP par son conseiller juridique Dominique Chagnollaud de Sabouret.

Henri d'Orléans était le descendant de Louis-Philippe 1er, dernier roi à avoir régné en France, de 1830 à 1848, après que son cousin Charles X, qui a régné de 1824 à 1830, a été renversé par la révolution de Juillet 1830.

Louis-Philippe 1er se faisait appeler "roi des Français". Charles X, dont descend la branche légitimiste de Louis de Bourbon, appelé Louis XX par ses partisans, est le dernier à avoir reçu le titre de "roi de France".

Rivalités

Depuis le XIXe siècle, les rivalités sont vives entre ces deux lignées capétiennes qui se disputent les droits à l'hypothétique trône.

En 2004, Henri d'Orléans avait conféré à un de ses neveux, Charles-Philippe, le titre de duc d'Anjou, déjà porté par la branche des Bourbon d'Espagne.

Les orléanistes font valoir que Philippe V, en allant régner à Madrid, a renoncé à ses droits à la couronne de France. Les légitimistes rétorquent qu'on ne peut renoncer à des droits divins.

Jean de France a rendu pourtant hommage lundi sur Facebook à la mémoire de Louis XVI, considérant que le vote de Philippe-Égalité "appartient désormais à l'Histoire".

"Le roi est mort, vive le roi", a tweeté le mouvement royaliste Action Française, qui soutient la branche orléaniste.

Deuxième de onze enfants, Henri d'Orléans était devenu à 66 ans, chef de la Maison de France, selon lui, en dépit d'une longue brouille avec son père, qui l'avait finalement confirmé dans l'ordre de succession dynastique.

Né le 14 juin 1933 au manoir d'Anjou, à Woluwé-Saint-Pierre (Belgique), Henri d'Orléans a passé son enfance au Maroc, en Espagne et au Portugal. Malgré la loi d'exil frappant les maisons royales, le jeune prince fut autorisé par le président de l'époque, Vincent Auriol, à rentrer en France et à y poursuivre ses études.

Après l'Institut des sciences politiques à Paris, il prend part comme officier à la guerre d'Algérie.

Devenu officier d'active, successivement affecté à l'État-major, en Allemagne, puis au Premier régiment étranger de cavalerie en Corse, le prince quitte l'armée en 1967 et entre dans la banque, en France et en Suisse.

Désavoué puis rétabli

En 1957, il reçoit le titre de comte de Clermont et épouse Marie-Thérèse de Wurtemberg, dont il aura cinq enfants, avant de s'en séparer en 1977 et d'obtenir le divorce en février 1984. Le 31 octobre suivant, il se remarie avec Micaela Cousino Quinones de Leon.

Contraire aux lois dynastiques, ce mariage civil avec une femme divorcée est désavoué par le comte de Paris, son père. Celui-ci renie son fils aîné et, en 1987, investit comme successeur son petit-fils Jean, fils du comte de Clermont.

En 1991, le comte de Clermont est "rétabli à sa place dans la Famille de France", puis confirmé en 1996 comme héritier des droits à la couronne.

Passionné de dessin et de peinture, Henri d'Orléans se consacre à ses activités artistiques et expose régulièrement ses oeuvres depuis 1972. Il s'est également lancé dans le parfum avec "Lys Bleu", puis "Royalissime" (1997).

Il est père de deux filles, Marie et Blanche, et de trois garçons, François, Jean et Eudes, duc d'Angoulême. Blanche est handicapée mentale, ainsi que François, qui est décédé fin 2017 à l'âge de 56 ans.

Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...