En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 459.5
+1.22 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 666.43
+0.99 %
7 573.79
+1.11 %
1.176
+0.77 %

Décès de Burt Reynolds, une ancienne gloire d'Hollywood

| AFP | 357 | Aucun vote sur cette news
Burt Reynolds, le 22 avril 2017, au festival du film de Tribeca à New York
Burt Reynolds, le 22 avril 2017, au festival du film de Tribeca à New York ( ANGELA WEISS / AFP/Archives )

L'acteur américain Burt Reynolds, vedette d'Hollywood dans les années 70 et 80, est mort jeudi à l'âge de 82 ans, a confirmé son entourage à l'AFP.

"C'est avec le coeur brisé que j'ai dit au revoir à mon oncle aujourd'hui", a écrit dans un communiqué la nièce de l'acteur, Nancy Lee Hess.

Le comédien, né en 1936, était particulièrement connu pour son rôle dans "Délivrance", en 1972 aux côtés de Jon Voight et avait également donné la réplique à Mark Wahlberg dans le film de Paul Thomas Anderson "Boogie Nights" (1997).

L'acteur américain était également la vedette du film "Cours après moi shérif" (1977).

Burt Reynolds est décédé dans un hôpital en Floride, a confirmé au Hollywood Reporter son manager Erik Kritzer.

La cause de sa mort est un arrêt cardiaque, a ajouté le site spécialisé.

"Il avait eu des soucis de santé mais c'était totalement inattendu", a précisé sa nièce.

L'acteur, ayant débuté sa carrière à la fin des années 50, était aussi passé derrière la caméra, réalisant plusieurs films dans les années 70 et 80.

En 1998, Burt Reynolds est nommé pour l'Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation de Jack Horner, un producteur de films pornographiques dans le long métrage "Boogie Nights". S'il n'obtient pas le fameux sésame --revenant à Robin Williams dans "Will Hunting"--, il gagne, cette année-là, un Golden Globe pour ce même film.

L'acteur, à la moustache impeccable, avait été salué l'an dernier par la critique pour sa prestation dans le film indépendant "The Last Movie Star".

L'acteur Burt Reynolds et sa légendaire moustache, le 12 mai 2004 en Californie
L'acteur Burt Reynolds et sa légendaire moustache, le 12 mai 2004 en Californie ( Stephen Shugerman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Plus récemment, il était question qu'il rejoigne le casting du prochain film de Quentin Tarantino, "Once Upon a Time In Hollywood", aux côtés de Leonardo DiCaprio ou encore Brad Pitt, dans ce long métrage consacré aux meurtres commis par Charles Manson et ses disciples dans les années 60.

"Mon oncle avait hâte de travailler avec Quentin Tarantino et le casting fantastique qui avait été réuni", a confié sa nièce.

Si le comédien, à la réputation d'un tempérament bien trempé, a joué dans des productions acclamées par la critique, de nombreux films dans lesquels il apparaissait pouvaient être qualifiés de populaires et donc plus enclins à se faire étriller par la critique.

Dans les années 70 et au début des années 80, des films comme "Cours après moi shérif", "Merci d'avoir été ma femme" et "La Cage aux poules" ont connu un franc succès au box office.

- "Disparition d'une légende" -

"Je ne me suis pas intéressé à de nouveaux auteurs ou à des rôles à risques parce que je n'étais pas intéressé à l'idée de me lancer des défis en tant qu'acteur. Je cherchais à passer du bon temps", écrivait Reynolds dans ses mémoires en 2015, intitulées "But Enough About Me".

"Et donc j'ai manqué de nombreuses occasions de montrer que je pouvais jouer des rôles sérieux", ajoute-t-il. "Quand je me suis finalement réveillé et essayé de faire ça bien, personne ne m'a donné ma chance".

Après l'annonce de sa disparition, les hommages de célébrités se sont multipliés.

"Burt Reynolds était l'un de mes héros. Il était un pionnier", a salué sur Twitter l'acteur Arnold Schwarzenegger tandis que le héros du "Seigneur des Anneaux", Elijah Wood, a regretté la "disparition d'une légende".

Le champion de tennis Boris Becker a également tenu a lui rendre hommage, assurant, sur le même réseau social, que Reynolds était "l'une des dernières vedettes d'Hollywood".

Avec une carrière de près de six décennies et une centaine de films à son actif, Burt Reynolds aura marqué l'histoire du cinéma américain.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Guerbet, spécialiste mondial des produits de contraste et solutions pour l'imagerie médicale diagnostique et interventionnelle, annonce sa présence au...

Publié le 20/09/2018

Esker renforce son engagement auprès de l'INSA de Lyon en parrainant la promotion 2021 du Département InformatiqueDans le cadre de son développement,...

Publié le 20/09/2018

Le Conseil de surveillance de Tikehau Capital s'est réuni le 20 septembre 2018 et a examiné les comptes consolidés au 30 juin 2018...

Publié le 20/09/2018

EuropaCorp avait procédé à l'acquisition de la société Roissy Films le 28 février 2008