En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 845.42 PTS
-0.04 %
4 833.50
-0.24 %
SBF 120 PTS
3 857.89
-0.27 %
DAX PTS
11 039.57
-0.46 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
-0.01 %

Dans un Royaume-Uni divisé par le Brexit, Elizabeth II appelle à l'apaisement

| AFP | 538 | Aucun vote sur cette news
La reine Elizabeth II après l'enregistrement de son discours de Noël à Buckingham Palace, le 24 décembre 2018 à Londres
La reine Elizabeth II après l'enregistrement de son discours de Noël à Buckingham Palace, le 24 décembre 2018 à Londres ( John Stillwell / POOL/AFP )

La reine Elizabeth II profitera mardi de son traditionnel discours de Noël pour appeler les Britanniques, très divisés sur le Brexit, à faire preuve de "respect" les uns envers les autres, selon des extraits publiés à l'avance.

"Même si les différences les plus profondes nous séparent, traiter autrui avec respect, comme un être humain, est toujours un bon premier pas", doit déclarer la souveraine de 92 ans dans cette allocution enregistrée, qui sera diffusée le 25 décembre.

Tenue à son devoir de réserve, la reine observe une stricte neutralité sur le plan politique, et son discours de Noël, non visé par le gouvernement contrairement à ses autres interventions, est l'une des rares occasions pour elle d'exprimer publiquement ses opinions personnelles.

Si Elizabeth n'évoque pas directement le Brexit, la presse britannique voyait lundi dans ses mots une "référence voilée" à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, prévue le 29 mars.

Plus de deux ans après le référendum du 23 juin 2016, la société britannique est toujours traversée par de profondes divisions sur l'opportunité et les modalités de cette séparation historique qui mettra fin à une union nouée en 1973.

La Première ministre conservatrice Theresa May est certes parvenue à conclure avec les dirigeants des 27 autres pays de l'UE un accord sur les conditions du divorce. Mais le Parlement britannique n'a pour l'instant pas validé ce traité, faisant peser de lourdes incertitudes sur l'ensemble du processus.

Signe du climat de tension régnant au Parlement, le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn s'est attiré la semaine dernière les foudres des députés conservateurs, accusé d'avoir murmuré les mots "femme stupide" à l'adresse de Theresa May.

Cette dernière a elle aussi adressé à ses compatriotes un message d'unité, dans un texte publié dans le tabloïd Daily Express.

Les Britanniques, dit-elle, doivent "dépasser" leurs différends sur le Brexit et se "concentrer sur ce qu'(ils) peuvent faire ensemble". "Plus vite les députés se mettront d'accord sur un bon accord de Brexit, plus vite nous pourrons nous attaquer (aux autres) problèmes et bâtir un pays qui fonctionne pour tous", assute-t-elle.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

            COMMUNIQUÉ DE PRESSE           Bourse Direct lance un nouveau contrat d'assurance vie en ligne1, assuré par Generali Vie.   Bourse…

Publié le 23/01/2019

C’est désormais officiel. Les pilotes d'Air France se prononceront aujourd’hui sur un projet d'accord concernant leurs conditions de travail et leur rémunération. C’est ce qu’a annoncé…

Publié le 23/01/2019

Dans le cadre d’une publication préliminaire Ingenico, a indiqué anticiper un Ebitda 2018 à 485 millions d’euros, contre 510 millions d’euros. Et ce, en raison de la contre-performance de sa…

Publié le 23/01/2019

NEOPOSTLe spécialiste du traitement du courrier tiendra une journée investisseurs, et présentera sa nouvelle stratégieSEBLe fabricant d'électroménager publiera (après Bourse) son chiffre…

Publié le 23/01/2019

L'EUR/USD approche de son support à 1.1300