En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Danièle Gilbert : "J'ai horreur de la nostalgie, même si j'en fais partie"

| AFP | 279 | Aucun vote sur cette news
Danièle Gilbert, le 27 février 2019 à Paris
Danièle Gilbert, le 27 février 2019 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

De 1968 à 1982, "La Grande Duduche" a partagé les déjeuners de millions de Français avec Midi Première. Animatrice emblématique, Danièle Gilbert qui ressuscite sur scène son émission de télé culte, confie à l'AFP "avoir horreur de la nostalgie, même si (elle) en fait partie".

"C'est sans doute difficile à croire mais je ne suis pas nostalgique du tout. Les téléspectateurs me témoignent toujours leur fidélité et cela me touche. Je fais partie de la nostalgie mais pour moi, l'instant présent est le plus important", assure-t-elle à l'AFP.

"En ressuscitant sur scène Midi Première, je reprends l'histoire simplement là où elle s'est arrêtée. Comme si le temps ne s'était pas écoulé", explique Danièle Gilbert qui a débuté en 1964 comme speakerine à Télé Auvergne, après avoir été élue par des téléspectateurs.

A Paris, elle fera équipe successivement avec Jacques Martin et Pierre Bellemare avant de voler de ses propres ailes. Seule aux commandes de Midi Première, émission phare des années 70 de la première chaîne (ancêtre de TF1) présentée en direct en plateau ou d'une ville de province, l'animatrice a reçu toutes les personnalités du monde artistique et culturel.

Titulaire d'une licence d'allemand, l'enfant de Chamalières (Puy-de-Dôme) qui a notamment interviewé l'ex-président Valéry Giscard d'Estaing jouant de l'accordéon, a été écartée du petit écran en janvier 1982.

A l'affiche du Casino de Paris le 11 mars dans le cadre d'une tournée, Danièle Gilbert qui fêtera ses 76 ans quelques jours après, va faire revivre Midi Première grâce à des sosies de Carlos, Sylvie Vartan, Claude François, Dalida et Coluche avec danseurs et orchestre, autant de vedettes qu'elle a reçues si souvent dans son émission fétiche.

Elevée au rang de chevalier des Arts et Lettres en 2011 comme "star emblématique" de la télévision française, l'animatrice qui a enchaîné depuis son éviction des participations éphémères dans des émissions à la TV ou à la radio, assure qu'elle n'a "ni rancune ni aigreur".

"En 1982, on m'a montré la porte alors que le succès était là. Si j'avais voulu me battre, ça ne se serait pas passé comme ça, mais je ne sais pas quémander. J'ai besoin du désir de l'autre", dit-elle.

Sans prompteur ni oreillette

Danièle Gilbert, le 27 février 2019 à Paris
Danièle Gilbert, le 27 février 2019 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

"Si la sanction était venue du public, j'aurais été très malheureuse. Là, c'était une décision d'en haut, extra-professionnelle. Si j'ai pleuré lors de la dernière de Midi Première, c'était à cause des témoignages émouvants de téléspectateurs que je recevais par milliers dès que la fin de l'émission a été annoncée", ajoute Danièle Gilbert.

Après toutes ces années, l'animatrice confie qu'elle se sent "partout en France comme dans la rue de mon enfance".

"Cette popularité qui ne me quitte pas, c'est un cadeau de la vie! Avec 14 millions de téléspectateurs, Midi Première était un magazine des arts, des lettres et du spectacle. Je recevais aussi bien Claude François que Raymond Aron", souligne-t-elle.

"Des journalistes disaient que j'étais bé-bête parce que je faisais du populaire. Ce qui les embêtaient, c'est que j'avais fait des études. Si les téléspectateurs ne m'avaient pas élue pour être speakerine, j'aurais été prof d'allemand. Je n'ai jamais aimé l'étalage du savoir. Je préfère l'intelligence du coeur", dit Danièle Gilbert.

"Je n'avais ni prompteur ni oreillette. Ça n'existait pas à l'époque. Ça venait comme ça. J'adore toujours improviser! C'est Cabu qui m'a surnommée +la Grande Duduche+, version féminine de son personnage de BD créé dans Pilote en 1963", ajoute l'animatrice, reconvertie aussi depuis quelques années comme comédienne de boulevard.

"J'adore la radio qui reste le dernier espace de liberté. L'antenne, c'est l'endroit où la timide que je suis, se sent malgré tout la plus à l'aise. Si on me proposait d'être chroniqueuse TV, ça me plairait !", dit-elle.

Que pense-t-elle de la télévision d'aujourd'hui ? "Les téléspectateurs ne sont plus écoutés. On leur impose des animateurs stars qui n'ont pas suffisamment de considération pour les artistes qu'ils reçoivent".

"Si on s'intéressait un peu plus aux autres, la France aurait moins de problèmes", estime-t-elle. "C'est ce qu'on appelle le vivre ensemble qui m'a toujours guidée".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...