5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clooney et Julianne Moore favorables à la suppression des symboles sudistes

| AFP | 152 | Aucun vote sur cette news
Les acteurs américains Julianne Moore et George Clooney, à la Mostra de Venise le 2 septembre 2017
Les acteurs américains Julianne Moore et George Clooney, à la Mostra de Venise le 2 septembre 2017 ( Tiziana FABI / AFP )

Les stars américaines George Clooney et Julianne Moore se sont dits favorables, samedi à Venise, à la suppression des symboles sudistes aux Etats-Unis, statues et autres drapeaux des Confédérés jugés racistes par certains.

Venus présenter à la Mostra le film réalisé par George Clooney, Suburbicon - en compétition pour le Lion d'Or -, les deux stars ont affirmé soutenir les mouvements voulant interdire la bannière des Confédérés ou renommer les écoles portant les noms de héros de la guerre de Sécession (1861-1865).

Les statues des généraux sudistes "doivent être enlevées", a déclaré Julianne Moore.

"Ces emblèmes de la guerre de Sécession ne peuvent tout simplement pas être dans nos villes, sous le regard de nos enfants", a-t-elle affirmé.

L'actrice de 56 ans s'est impliquée personnellement dans une campagne visant à rebaptiser une école de Virginie portant le nom du général Jeb Stuart, l'un des chefs les plus prestigieux de l'armée des Confédérés.

George Clooney a confié s'être toujours rangé du côté des rebelles lorsqu'il participait enfant à des reconstitutions de la Guerre Civile dans son Kentucky natal.

"Il fallait choisir entre être un soldat de l'Union ou un rebelle, et moi je choisissais d'être le rebelle", a-t-il dit.

"On ne comprenait pas vraiment l'histoire du drapeau des Confédérés, qu’il y avait l’esclavage derrière tout cela", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, si vous voulez le porter sur votre T-shirt ou l'accrocher devant votre jardin, allez-y ! Bonne chance avec vos voisins", a-t-il poursuivi.

"Mais l'accrocher sur un édifice public que des contribuables afro-américains ont partiellement payé, ça ce n'est pas acceptable et il faut que nous l'acceptions. C'est important", a conclu l'acteur de 56 ans.

La controverse autour du devenir des symboles sudistes n'a fait qu'augmenter ces dernières années Etats-Unis.

Pour leurs opposants, ils représentent le racisme et l'oppression subis par les Noirs dans le Sud. Mais pour leurs défenseurs, enlever ces symboles revient à effacer un pan de l'histoire américaine.

La polémique a été ravivée il y a quelques jours la mort à Charlottesville (Virginie) d'une femme, tuée lors de violences entre suprémacistes blancs - protestant contre le retrait d'une statue du général sudiste Robert E. Lee - et des contre-manifestants.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS