En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 788.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 319.49
-0.42 %
6 696.90
+0.21 %
1.131
-0.33 %

Echecs: Carlsen remporte un 4e titre mondial et entre un peu plus dans la légende

| AFP | 239 | Aucun vote sur cette news
Le Norvégien Magnus Carlsen lors d'un match l'opposant à Fabio Caruana, à Londres le 28 novembre 2018
Le Norvégien Magnus Carlsen lors d'un match l'opposant à Fabio Caruana, à Londres le 28 novembre 2018 ( Tolga AKMEN / AFP )

Le prodige norvégien des échecs Magnus Carlsen, 27 ans, est entré un peu plus dans la légende en remportant mercredi à Londres son quatrième championnat du monde consécutif face à l'Américain Fabiano Caruana, sèchement battu lors d'un tie-break à sens unique.

Cette victoire permet au Scandinave, parfois surnommé le "Thor des échecs", d'assoir sa réputation de joueur comptant parmi les meilleurs de l'histoire de la discipline, après ses trois premiers titres mondiaux (2013, 2014, 2016).

C'est une lourde déconvenue en revanche pour Caruana, 26 ans, qui incarnait l'espoir des Américains de remporter leur premier titre suprême depuis celui du légendaire Bobby Fischer, qui avait battu en 1972 le Russe Boris Spassky lors du "match du siècle", brisant en pleine Guerre froide 24 ans d'hégémonie soviétique.

"C'était un match difficile", a commenté Carlsen, numéro un mondial devant Caruana, sur la télévision norvégienne NRK.

"Avant aujourd'hui, je n'avais pas eu le sentiment d'être tout proche de le gagner. Ce n'est pas comme si je me disais +Aujourd'hui, c'est le jour+. C'était difficile. Beaucoup de tension de bout en bout".

"Je n'ai pas joué à son niveau", a reconnu de son côté l'Américain sur NRK. "Je n'en étais même pas proche aujourd'hui. Il a mérité de gagner".

Carlsen en démonstration

Les deux joueurs ont dû jouer le tie-break, une succession de matches semi-rapides, faute d'avoir pu se départager lors des 12 parties régulières, qui s'étaient achevées lundi sur une série de 12 nuls, sans précédent dans l'histoire de la compétition.

Redoutable dans les formats rapides, Carlsen n'a laissé mercredi aucune chance à son adversaire en remportant les trois premières manches, s'octroyant du même coup le titre mondial.

Lors de la première, le Norvégien ouvrait avec les blancs, donc avec un léger avantage, dont il profitait pour bousculer la défense noire. Sous pression, Caruana tardait à riposter et laissait filer de précieuses minutes.

"Ce n'est pas bon signe", commentait la joueuse Anna Rudolf, maître international d'échecs, sur le direct du tournoi.

Prudent, Carlsen décidait de ne pas brusquer ses chances et optait pour une progression lente, malgré des positions très favorables sur l'échiquier. La stratégie se révélait payante: après une série de prises de chaque côté, le Scandinave, fort d'un pion d'avance, prenait définitivement l'avantage.

Contraint de réagir, Caruana, laissant les noirs à Carlsen, entrait mieux dans la 2e partie, sans ébranler toutefois la forteresse défensive du Norvégien. Nerveux, cherchant ses coups, l'Américain se montrait incapable de hausser son niveau de jeu et concédait la défaite.

"Le niveau de jeu moyen de Carlsen (en parties) rapides est phénoménal", appréciait sur Twitter la légende des échecs Garry Kasparov.

La troisième partie faisait figure de formalité pour le Norvégien, qui se payait même le luxe d'avoir deux reines sur l'échiquier, après avoir transformé un pion.

Les parties régulières avaient été beaucoup plus serrées, Carlsen évitant même de justesse une défaite lors du 6e round, un match marathon disputé en six heures et trente minutes.

Star en Norvège

La domination de Carlsen depuis son premier titre mondial a fait de ce jeune homme aux airs de playboy, mannequin à ses heures perdues, une véritable star en Norvège, dopant la pratique de la discipline dans le pays nordique de quelque 5,3 millions d'habitants.

Le tournoi, diffusé en alternance sur les chaînes de service public NRK1 et NRK2, a aidé le groupe audiovisuel à battre des records d'audience, les sept premières parties bénéficiant d'une part d'audience de 28% avec un pic à 37% pour la quatrième.

Initié au jeu par son père dès sa plus tendre enfance, Magnus Carlsen, est "sans aucun doute, l'un des meilleurs joueurs d'échecs de tous les temps", a souligné Milan Dinic, rédacteur en chef du British Chess Magazine, interrogé par l'AFP.

Joueur précoce, grand maître à l'âge de 13 ans, Carlsen avait réussi le double exploit, alors qu'il n'était encore qu'un jeune adolescent, de battre l'ex-champion du monde Anatoli Karpov, et d'acculer Kasparov au nul.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…

Publié le 11/12/2018

Les ambitions du plan de transformation et de croissance durable du Groupe Bel, engagé depuis 2015, et visant à soutenir la croissance de ses marques à l'international et son développement sur le…

Publié le 11/12/2018

GL Events a obtenu la gestion de l'activité événementielle de Saint-Etienne et Caen. Ainsi, dans l'agglomération de Saint-Etienne, le groupe devra gérer 3 sites événementiels à compter du 1er…