En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.80 PTS
-0.04 %
5 473.00
-0.04 %
SBF 120 PTS
4 385.35
-0.03 %
DAX PTS
12 371.70
-0.02 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.177
+0.05 %

"Cérémonie émouvante" et dernier verre au Jojo Burger après l'enterrement de Johnny

| AFP | 710 | Aucun vote sur cette news
Les proches de Johnny se retrouvent chez Jojo Burger, l'établissement qui jouxte le cimetière, le 11 décembre 2017 à Saint Barthélemy
Les proches de Johnny se retrouvent chez Jojo Burger, l'établissement qui jouxte le cimetière, le 11 décembre 2017 à Saint Barthélemy ( Helene Valenzuela / AFP )

"C'était une cérémonie émouvante", raconte Jean-Pierre, un biker qui suivait le cortège funéraire de Johnny Hallyday, lundi vers sa dernière demeure au cimetière de Lorient à Saint-Barthélemy, où le chanteur possédait une villa.

Les yeux pleins de larmes, la gorge un peu nouée, il raconte le discours au cimetière de Bruno Magras, le président de la collectivité de Saint-Barthélemy, qui a rappelé ses souvenirs avec la star, venue pour la première fois dans l'île au milieu des années 70, avec Joe Dassin.

Après l'éloge funèbre du prêtre, les proches du chanteur décédé d'un cancer des poumons ont jeté quelques fleurs sur le cercueil, poursuit le biker, qui dit avoir vu "l'esprit de Johnny s'envoler dans un oiseau, une frégate", qui tournait autour des proches endeuillés.

Un instant aussi simple que poétique, pour certains observateurs, qui ont vu aussi un signe du ciel dans l'arc-en-ciel qui a surplombé la cérémonie.

A l'issue de ce moment de recueillement, c'est chez Jojo Burger, l'établissement qui jouxte le cimetière, que la famille et les proches du chanteur, quasiment tous vêtus de blanc, se sont retrouvés. La petite réception a duré une petite heure, le temps de se saluer, se retrouver, se souvenir.

Laeticia Hallyday et des proches de Johnny se retrouvent chez Jojo Burger, l'établissement qui jouxte le cimetière, le 11 décembre 2017 à Saint Barthélemy
Laeticia Hallyday et des proches de Johnny se retrouvent chez Jojo Burger, l'établissement qui jouxte le cimetière, le 11 décembre 2017 à Saint Barthélemy ( Helene Valenzuela / AFP )

L'ambiance y était à la fois joyeuse et triste: l'acteur Jean Reno, l'air un peu abattu, écrasait quelques larmes, entre deux rires, pendant que Laeticia Hallyday et David Hallyday, les traits tirés, recevaient les condoléances des proches. Après quelques minutes, une ovation a retenti, avec des applaudissements.

"J'ai pu échanger quelques mots avec Laeticia, elle m'a même serrée dans ses bras", sourit Rosie, une Guadeloupéenne qui a fait l'aller-retour pour aller rendre hommage à son idole.

Les discussions sont allées bon train, ponctuées par quelques accords plaqués sur la guitare de Yarol Poupaud, un des musiciens de Johnny. Au bout d'une heure, seules quelques personnes étaient encore là et ont entonné "Tennessee", puis "Que je t'aime".

Pendant ce temps, le cimetière avait rouvert ses portes, laissant entrer la presse et quelques particuliers. Sur la tombe, les bouquets constitués essentiellement de fleurs blanches embaumaient l'air, aidés par des fumerolles d'encens. De petits bouquets de particuliers côtoyaient d'énormes gerbes du label Warner Music et une banderole mentionnant "De l'amour, de l'amour, de l'amour..."

Sylvain, la quarantaine, venu apporter son aide dans l'île après le passage de l'ouragan Irma en septembre, avait apporté une rose blanche: "ce n'est pas tant l'artiste dont je n'appréciais pas plus que ça la musique, que l'homme à qui j'avais envie de présenter mon respect. Johnny Hallyday, quand même... c'était une figure".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Neopost est sous pression en ce début de séance, en retrait de 4,8% à 23,2 euros...

Publié le 26/09/2018

Guerbet prend la tête du SRD à l'ouverture, sur un gain qui avoisine les 10% à 61,4 euros...

Publié le 26/09/2018

Le petit rival californien de Tesla pousse ses pions

Publié le 26/09/2018

Les loyers bruts de Patrimoine & Commerce au 30 juin 2018 se sont établis à 21,4 ME contre 20,6 ME au 30 juin 2017, en hausse de +4,1%, portés...

Publié le 26/09/2018

Orpéa vient de publier des résultats semestriels en forte progression. Ainsi, le gestionnaire de maisons de retraite et de cliniques de soins a dévoilé un résultat net consolidé (part du groupe)…