En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 381.50
+1.28 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 645.53
+0.75 %
7 218.06
+0.01 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Braquage de Kim Kardashian à Paris: un suspect-clé libéré pour raison médicale

| AFP | 391 | 4 par 1 internautes
La star américaine Kim Kardashian, le 4 novembre 2017 à Los Angeles
La star américaine Kim Kardashian, le 4 novembre 2017 à Los Angeles ( TARA ZIEMBA / AFP/Archives )

Un des suspects-clés du braquage spectaculaire de la star américaine Kim Kardashian, en octobre 2016 à Paris, a été remis en liberté pour raison de santé, a-t-on appris mardi auprès de ses avocates.

Didier Dubreucq, 62 ans, dit "Yeux bleus", a été "placé sous contrôle judiciaire strict: il est autorisé à se déplacer uniquement pour des rendez-vous médicaux", ont indiqué Me Dominique Ousset et Victoria Anfuso.

Truand déjà condamné pour braquage et trafic de stupéfiants, Didier Dubreucq est soupçonné d'avoir fait partie du commando des trois malfaiteurs qui avait rejoint à vélo l'hôtel particulier du 8e arrondissement de Paris dans lequel séjournait Kim Kardashian.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, la star s'était fait braquer par cinq hommes dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris, où elle était venue assister à la Fashion Week. Deux des voleurs l'avaient menacée avec une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l'enfermer dans la salle de bains.

Les braqueurs, des truands à l'ancienne bien connus de la justice, avaient emporté une bague évaluée à près de quatre millions d'euros, plusieurs bijoux en diamant et en or. Il s'agissait d'un braquage de neuf millions d'euros, le plus gros commis à l'encontre d'un particulier depuis vingt ans en France.

A ce jour, dix personnes ont été inculpées dans le cadre de cette enquête et six sont toujours en détention provisoire.

Pour les enquêteurs, une partie importante du butin a été écoulée en Belgique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.