En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 315.00
-0.94 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 489.71
-0.68 %
7 244.46
-0.50 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Brad Pitt et Angelina Jolie condamnés à payer un demi-million d'euros à une artiste française

| AFP | 468 | 3 par 1 internautes
Brad Pitt et Angelina Jolie à Hollywood, le 5 novembre 2015
Brad Pitt et Angelina Jolie à Hollywood, le 5 novembre 2015 ( MARK RALSTON / AFP/Archives )

La justice française a condamné en avril la société gérant le domaine de Brad Pitt et Angelina Jolie dans le sud de la France à verser plus d'un demi-million d'euros en factures, honoraires et dommages et intérêts à une artiste française qui y a travaillé.

Cette information révélée jeudi par le quotidien Libération a été confirmée vendredi de source judiciaire.

Une chambre civile de la cour d'appel de Paris a rendu le 19 avril dernier un arrêt donnant raison à Odile Soudant, artiste spécialisée dans les installations lumineuses, dans un litige l'opposant à la société "Château Miraval".

C'est le nom de la vaste propriété du Var acquise en 2008 par le couple de stars, aujourd'hui en instance de divorce.

La justice française a condamné cette société à verser près de 450.000 euros (factures impayées, contribution au passif et atteinte à l'image et à la réputation) à l'administrateur judiciaire de Lumières Studio, entreprise créée par Odile Soudant, aujourd'hui en faillite.

La société Château Miraval a par ailleurs été sommée de payer un peu plus de 8.000 euros à la plasticienne elle-même pour solder ses honoraires, ainsi que 60.000 euros pour réparer l'atteinte à son image et à sa réputation.

En comptant encore 50.000 euros au titre des frais de justice, la facture totale dépasse 500.000 euros.

Dans Libération, Odile Soudant, qui a en particulier travaillé aux côtés du célèbre architecte Jean Nouvel, assène: "Brad Pitt a coulé ma boîte et s'est approprié mon travail".

La plasticienne reproche à l'acteur de revendiquer la paternité des éclairages qu'elle a conçus pour la bastide du XVIIe siècle et ses dépendances, entourées de 400 hectares de forêts et de vignobles.

"Nous respectons la décision de la cour mettant fin à ce long et banal litige portant sur des aspects commerciaux et des factures" a commenté une porte-parole de Brad Pitt, sollicitée par l'AFP.

Photo aérienne du Château de Miraval, dans le Var, le 31 ami 2008
Photo aérienne du Château de Miraval, dans le Var, le 31 ami 2008 ( MICHEL GANGNE / AFP/Archives )

"Cette décision judiciaire ne porte pas sur des questions de droits d'auteur à propos des installations lumineuses développées par Brad", a-t-elle précisé.

Selon Libération, le contentieux pourrait se poursuivre sur le terrain des droits d'auteur.

Odile Soudant a par ailleurs, selon Libération, adressé une mise en demeure à la maison Guerlain. Une publicité pour l'un de ses parfums met en scène Angelina Jolie au domaine de Miraval, avec en arrière-plan un escalier que l'artiste française affirme avoir mis en lumière.

Ni Guerlain ni sa maison-mère LVMH n'ont immédiatement répondu aux questions de l'AFP.

Les deux stars ont assuré en mars dernier que malgré leur séparation, la propriété où elles avaient célébré leur mariage en 2014 n'était pas à vendre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/06/2018

      Communiqué de Presse       VRANKEN-POMMERY MONOPOLE : Un renforcement des liens avec le groupe Codornìu en Espagne est à…

Publié le 21/06/2018

Le président du parti Les Républicains pendant une réunion au siège du parti, à Paris, le 20 juin 2018 ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP )La "priorité", pour Laurent Wauquiez, est la "baisse…

Publié le 21/06/2018

700 millions d'euros, à échéance juin 2028

Publié le 21/06/2018

L'avantage compétitif des boutiques de l'e-commerce, comme Amazon, va être réduit après la décision de la Cour suprême des Etats-Unis le 21 juin 2018 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )La Cour…

Publié le 21/06/2018

Véhicule électrique Autolib' au Trocadéro à Paris le 29 novembre 2012 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Paris a remisé au garage jeudi le service d'autopartage Autolib' : après le fiasco des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Kering annonce avoir entamé des discussions avec M...

Publié le 21/06/2018

      Communiqué de Presse       VRANKEN-POMMERY MONOPOLE : Un renforcement des liens avec le groupe Codornìu en Espagne est à…

Publié le 21/06/2018

Au terme de l'exercice 2017-2018, Avenir Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 56,2 ME, en hausse de 1,2% sur un an...

Publié le 21/06/2018

Vinci annonce le succès du placement par ASF (Autoroutes du Sud de la France) d'une émission obligataire de 700 millions d'euros, à échéance juin 2028, assortie d'un coupon de 1,375 % l'an.«…

Publié le 21/06/2018

700 millions d'euros, à échéance juin 2028