En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 889.52 PTS
-
4 891.50
-
SBF 120 PTS
3 859.45
-
DAX PTS
12 600.87
-0.36 %
Dow Jones PTS
26 828.47
+0.62 %
11 096.54
+0.38 %
1.181
+0.13 %

"Black Is King", le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué

| AFP | 458 | 3 par 2 internautes
Beyoncé à la première du
Beyoncé à la première du "Roi Lion" à Hollywood, en juillet 2019 ( Robyn Beck / AFP/Archives )

Le film "Black Is King" de la chanteuse américaine Beyoncé a été mis en ligne vendredi sur la plateforme Disney+. Loué pour sa célébration de la culture noire, il est aussi critiqué pour sa vision distanciée de l'Afrique.

Le long-métrage accompagne l'album "The Lion King: The Gift", sorti en juillet 2019 et inspiré du film "Le Roi Lion", version en prises de vues réelles du classique de Disney.

C'est un conte qui reprend le thème du "Roi Lion", en mettant en scène un jeune garçon engagé dans un parcours initiatique.

Beyoncé en a fait un ambitieux projet esthétique, salué par la critique.

Jude Dry, du site IndieWire, a rendu hommage à un film "saturé d'effets visuels époustouflants".

A l'aune du mouvement né de la mort de George Floyd, le projet, tout entier tourné vers l'héritage noir, a une résonance démultipliée.

"+Black Is King+ est une présentation parfois pénétrante d'artistes africains dont le travail se mélange brillamment avec celui d'Américains qui ont des racines sur le continent", a écrit John DeFore, du Hollywood Reporter.

Beyoncé a ainsi notamment convié la chanteuse nigériane Yemi Alade, la Sud-Africaine Busiswa ou l'artiste ghanéen Shatta Wale, qui sont ici beaucoup plus visibles que sur l'album, dominé par les vedettes américaines.

Mais certains ont critiqué la "wakandafication" opérée par "Queen Bey", référence à Wakanda, royaume imaginaire situé en Afrique où se déroule le film et la bande dessinée "Black Panther".

L'artiste originaire de Houston a, selon ses détracteurs, livré une vision déformée et amalgamée de l'Afrique.

"Quelqu'un peut-il dire à Beyoncé que l'Afrique n'a pas qu'une culture et que nous sommes des gens normaux?", a tweeté Kaye Vuitton, un Nigérian.

"Il y a des choses plus urgentes à faire que de se fâcher contre une femme afro-américaine qui utilise ses moyens pour interroger, explorer et interpréter artistiquement une façon de combler les manques de son identité", a écrit, dans le quotidien britannique The Independent, Timeka Smith, activiste pour l'égalité raciale.

Ces manques, dit-elle, ce sont les liens entre les Afro-Américains et leur passé en Afrique, dont ils ont été coupés et qu'ils cherchent à reconstituer.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/08/2020

ACTIA GROUPChiffre d'affaires 1er semestre (Avant ouverture)PHARMAGEST INTERACTIVEChiffre d'affaires 1er semestresource : AOF

Publié le 04/08/2020

9h50 en FranceIndices des directeurs d'achat pour le secteur des services et Composite en juillet9h55 en AllemagneIndices des directeurs d'achat pour le secteur des services et Composite en…

Publié le 04/08/2020

Une erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente sur Accor. Il s'agit des résultats du premier semestre.Accor a enregistré au premier semestre une perte nette, part du groupe,…

Publié le 04/08/2020

Accor a enregistré au premier semestre une perte nette, part du groupe, de 1,51 milliard d’euros contre un profit de 141 millions d’euros un an plus tôt. Le groupe hôtelier a enregistré 1…

Publié le 04/08/2020

Neurones a publié des revenus au premier semestre 2020 en croissance organique de 0,4% à 254,4 millions d'euros. L'expert des services informatiques souligne que dans le contexte très particulier…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne