En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 828.61 PTS
-0.52 %
4 824.0
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 838.52
-0.50 %
DAX PTS
10 852.33
-0.12 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.22 %

"C'est un garçon": naissance du troisième enfant du prince William et de son épouse

| AFP | 1542 | Aucun vote sur cette news
Le troisième enfant du prince William et de Kate Middleton est un garçon, né à Londres le 23 avril 2018
Le troisième enfant du prince William et de Kate Middleton est un garçon, né à Londres le 23 avril 2018 ( Ben STANSALL / AFP )

Kate Middleton a donné naissance lundi à un garçon, son troisième enfant avec le prince William et cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique, qu'ils ont brièvement présenté devant la maternité sous des cris d'enthousiasme d'admirateurs.

La duchesse de Cambridge, 36 ans, a accouché "sans problème" d'un garçon de 3,8 kilogrammes (8 livres et 7 onces) à 11H01 (10H01 GMT) à l'hôpital St Mary's dans le coeur de Londres.

Elle a quitté l'hôpital quelques heures plus tard, vers 18H00 (17H00 GMT), à bord d'une voiture conduite par son mari, leur nouveau-né installé dans un siège bébé, pour regagner leur résidence officielle, le palais de Kensington.

Explosion de joie devant la maternité londonienne où la duchesse de Cambridge a accouché d'un garçon le 23 avril 2018
Explosion de joie devant la maternité londonienne où la duchesse de Cambridge a accouché d'un garçon le 23 avril 2018 ( Isabel INFANTES / AFP )

Vêtue d'une robe rouge à col claudine en dentelle blanche, perchée sur des chaussures à talons hauts, elle a auparavant brièvement présenté son bébé à la foule de journalistes et d'admirateurs rassemblées devant l'établissement.

Comme il l'avait fait pour ses deux aînés, le prince William, 35 ans, est resté aux côtés de son épouse durant l'accouchement dans la luxueuse maternité privée où il l'avait conduite tôt lundi matin.

En fin d'après-midi, il en est sorti pour aller chercher les deux aînés du couple. A son arrivée, Charlotte, bientôt 3 ans et vêtue d'une robe bleu pervenche, a brièvement salué de la main le public, tandis que son frère aîné George, 4 ans, s'est montré plus timide dans son uniforme d'écolier.

Le prénom du nouveau-né sera annoncé "en temps voulu", selon le palais. Il avait fallu deux jours pour connaître ceux de ses frère et soeur. Arthur, Albert, James et Philip ont les faveurs des parieurs.

L'ordre de succession au trône britannique
L'ordre de succession au trône britannique ( Kun TIAN / AFP )

Il s'agit du sixième arrière-petit-enfant de la reine Elizabeth II. La souveraine, son fils le prince Charles et le prince Harry, frère cadet de William, se sont dit "enchantés". La Première ministre britannique Theresa May leur a adressé ses voeux de bonheur.

Le nouveau-né dispose du titre d'Altesse Royale, et comme son grand frère, de celui de prince de Cambridge. Il est cinquième dans l'ordre de succession au trône britannique, après son grand-père Charles, son père, son grand frère et sa grande soeur.

- Fish and chips -

Le prince William et sa femme Kate présentent leur troisième enfant à Londres le 23 avril 2018
Le prince William et sa femme Kate présentent leur troisième enfant à Londres le 23 avril 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )

La naissance a été annoncée sur les marches de l'hôpital par un crieur royal en habits moyenâgeux, muni d'une cloche et d'un chapeau à plumes. Elle a suscité une explosion de joie parmi les quelques dizaines d'admirateurs sur place.

Parmi eux, des inconditionnels de la monarchie britannique ayant campé sur place plusieurs jours pour ne pas manquer ce moment, habillés aux couleurs de l'Union Jack, le drapeau national. Ils ont ouvert le champagne pour l'arrivée du bébé.

( Ben STANSALL / AFP )

"C'est un garçon le jour de la Saint-George!", la fête nationale anglaise, s'est réjoui l'un d'eux, John Loughrey. "Je suis tellement excité. Nous avons attendu dehors durant 15 jours mais cela en valait la peine", a-t-il ajouté, se préparant à célébrer l'événement avec un "fish and chips" - un poisson pané accompagné de frites, plat typiquement britannique.

"Je suis ici pour (...) souhaiter la bienvenue au nouveau venu dans la famille", a dit l'homme d'affaires Amrit Singh, qui a fait spécialement le déplacement. "J'espère qu'il servira son pays avec respect".

Conformément à la tradition, la naissance a aussi été annoncée par une proclamation signée des médecins royaux installée dans l'après-midi sur un chevalet doré, placé pour le public dans la cour du palais de Buckingham. Elle y restera environ 24 heures. Modernité oblige, le palais avait déjà publié l'information sur Twitter.

C'est aussi au St Mary's hospital, situé à moins de deux kilomètres du palais de Kensington, que George et Charlotte étaient nés, ainsi que les princes William et Harry, les deux enfants de Charles et Diana. Comme pour leurs deux premiers enfants, William et Kate n'avaient pas souhaité connaître le sexe de leur bébé à l'avance.

Pour la première fois dans l'histoire de la monarchie britannique, le nouveau prince ne supplante pas sa grande soeur dans l'ordre de succession, à la suite d'une réforme mettant fin au droit de primogéniture masculine pour toutes les naissances postérieures au 28 octobre 2011. C'est désormais l'enfant le plus âgé du souverain en titre qui hérite du trône, quel que soit son sexe, et non le garçon le plus âgé.

A la Tour de Londres, 62 coups de canon seront tirés mardi en début d'après-midi (21 pour saluer la naissance, plus 20 étant donné le statut royal de la Tour de Londres, plus 21 parce qu'elle est située dans le quartier de la City). Quarante-et-un coups de canon seront également tirés à Hyde Park, et l'Union Jack, le drapeau britannique, sera hissé sur tous les bâtiments officiels.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...

Publié le 17/12/2018

Désormais plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico Group chute de 6,24% à 53,80 euros après avoir décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue…