En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 778.64 PTS
+0.52 %
4 777.0
+0.49 %
SBF 120 PTS
3 793.07
+0.44 %
DAX PTS
10 793.02
+0.49 %
Dowjones PTS
23 840.95
+0.70 %
6 550.12
+0.90 %
1.143
+0.56 %

Bagarre à Orly: les rappeurs Booba et Kaaris condamnés à 18 mois de prison avec sursis

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
Coups de pieds, insultes, bouteilles de parfums qui volent... Après leur sortie de prison, les rappeurs ennemis Booba et Kaaris se retrouvent jeudi devant la justice pour s'expliquer sur leur rixe en plein aéroport d'Orly début août
Coups de pieds, insultes, bouteilles de parfums qui volent... Après leur sortie de prison, les rappeurs ennemis Booba et Kaaris se retrouvent jeudi devant la justice pour s'expliquer sur leur rixe en plein aéroport d'Orly début août ( Dominique FAGET, Loïc VENANCE / AFP/Archives )

Les rappeurs ennemis Booba et Kaaris ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Créteil à 18 mois de prison avec sursis pour leur retentissante bagarre à l'aéroport d'Orly début août.

Les deux rappeurs, qui n'étaient pas présents pour entendre le jugement, ont aussi été condamnés à 50.000 euros d'amende chacun. Leurs neuf proches jugés en même temps ont écopé de peines allant jusqu'à 12 mois d'emprisonnement avec sursis.

Booba, 41 ans, et Kaaris, 38 ans, ont toujours réfuté être à l'origine de cet affrontement qui avait éclaté le 1er août dans un hall d'Orly et avait fait le tour des réseaux sociaux.

"Ce jugement consacre des violences croisées", c'est "une décision en grande partie mesurée", a réagi l'avocat de Booba, Yann Le Bras.

L'avocat de Kaaris, David-Olivier Kaminski, y a lui vu un "jugement d’apaisement".

Croquis d'audience des rappeurs Booba (g) et Kaaris (d) au tribunal de Créteil, le 6 septembre 2018
Croquis d'audience des rappeurs Booba (g) et Kaaris (d) au tribunal de Créteil, le 6 septembre 2018 ( Benoit PEYRUCQ / AFP/Archives )

Tous deux vont appeler leurs clients et se "laisser le temps de la réflexion" avant de se prononcer sur un possible appel, ont-ils indiqué.

Une audience est prévue le 17 janvier pour déterminer les dommages et intérêts, la bagarre ayant occasionné des dégâts évalués à 50.000 euros.

Le 6 septembre, le procureur avait requis un an avec sursis contre ces deux "pères de famille" et "chefs d'entreprise", "tous deux responsables" d'avoir perdu "toute lucidité" et entraîné leurs gardes rapprochées dans la bagarre à onze, en plein hall d'embarquement.

Interpellés à l'aéroport, les rappeurs et leurs proches avaient été placés en détention provisoire, avant d'être libérés trois semaines plus tard avec une interdiction de quitter le territoire que le tribunal avait levée dans l'attente du jugement.

Rentré chez lui à Miami, Booba devrait être de retour en France dans les prochains jours pour un concert prévu à la U-Arena de Nanterre le 13 octobre, la plus grande salle d'Europe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

L'attaquant du PSG Kylian Mbappé à la fin dui match contre Orléans en Coupe de la Ligue, le 18 décembre 2018 à Orléans ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Qu'attendre de l'âge adulte quand son…

Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

La joie de la Slovène Ilka Stuhec après sa victoire au super-G de Val Gardena, le 19 décembre 2018 ( Tiziana FABI / AFP )Descente mardi et super-G mercredi: la Slovène Ilka Stuhec a tout…

Publié le 19/12/2018

Jérôme Kerviel, le 23 septembre 2016, lors de son procès en appel à Versailles ( Martin BUREAU / AFP/Archives )Les prud'hommes avaient accordé en 2016 à Jérôme Kerviel sa première et…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Foncière INEA a annoncé l’acquisition du Presqu’Ile, un immeuble de bureaux situé dans le quartier innovant de la presqu’île Bouchayer-Viallet à Grenoble. Il s’agit de son premier…

Publié le 19/12/2018

Rien ne va plus pour DIA (Distribuidora de Alimentacion) ...

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

GSEZ Airport, filiale de Gabon Special Economic Zone (GSEZ), fruit d'un partenariat public-privé entre Olam International, la République gabonaise et...

Publié le 19/12/2018

La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, le vaccin de Sanofi contre la dengue. L'autorisation suit la recommandation émise le 18 octobre 2018 par le…