En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Babette de Rozières appelle à "sauver" France Ô

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
La cheffe et animatrice de télévision guadeloupéenne Babette de Rozières dans son restaurant près de Paris le 30 janvier 2015
La cheffe et animatrice de télévision guadeloupéenne Babette de Rozières dans son restaurant près de Paris le 30 janvier 2015 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP )

La cheffe et animatrice de télévision guadeloupéenne Babette de Rozières appelle dans une tribune transmise à l'AFP à "sauver" France Ô, chaîne de France Télévisions dédiée aux Outre-mer, le "cordon ombilical" entre les Français de l’Hexagone et les régions françaises ultramarines.

Alors que la ministre de la Culture Françoise Nyssen a indiqué début juin, en présentant la réforme de l'audiovisuel public, qu'il faudrait "déterminer si l'avenir est au maintien de France Ô sur le canal hertzien ou au contraire au renforcement des offres numériques des Outre-Mer Première", Babette de Rozières, par ailleurs conseillère régionale LR d'Ile-de-France se dit "totalement opposée à (la) disparition" de la chaine.

Pour elle, "France Ô, c'est historiquement la chaîne du lien entre la métropole et les Outre-mer", "qui permet aux ultramarins de faire valoir leurs cultures et la diversité de leurs sociétés au niveau national" et "en retour à France Télévisions de garantir son ouverture sur le monde".

"Supprimer France Ô, ce serait un symbole d'une incroyable violence. Ce serait comme supprimer les Outre-mer de la communauté française", estime Mme de Rozières.

Mais "si la question de la disparition de France Ô se pose, c’est parce qu’on a voulu changé l’ADN de cette chaîne", estime-t-elle. "On a cassé sa vocation d’ouverture aux autres (...), en tombant dans les pièges successifs du ghetto...ghetto de la diversité puis ghetto de l’entre-soit ultramarin".

Mais "une chaîne de ghetto ne peut naturellement pas s’ouvrir aux autres et générer l’audience suffisante pour justifier de son existence."

"On nous dit que France Ô capitalise moins de 1% de part d'audience (...) mais ne marche-t-elle plus parce qu’elle est d’outre-mer ou plus simplement et plus honteusement parce qu’elle n’intéresse pas les dirigeants actuels de France Télévisions qui confient les clés à des gens dont on ne veut plus sur d’autres chaînes et qui ne connaissent pas l’Outre-mer...", demande-t-elle.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…