En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Au Grand Palais, l'art contemporain fan de Michael Jackson

| AFP | 238 | Aucun vote sur cette news
Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l'exposition
Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l'exposition "On The Wall" au Grand Palais, le 21 novembre 2018 ( Philippe LOPEZ / AFP )

Près de dix ans après la disparition du "roi de la pop", le Grand Palais, à Paris, met en lumière l'influence que Michael Jackson a exercée chez les artistes contemporains, des années 80 à nos jours.

Après Londres, l'exposition "On The Wall", en référence à l'album "Off the wall" de 1979 et qui s'ouvre vendredi, réunit dans la capitale française plus de 120 œuvres (peintures, sculptures, photos et installations vidéo) explorant l'impact artistique du chanteur disparu en 2009, lui-même l'une des personnalités les plus influentes du XXe siècle dans la musique, la danse, les clips vidéo et la mode.

Andy Warhol, dont de nombreuses photographies de Michael Jackson sont présentées, a été l'un des premiers à tomber sous le charme de l'enfant-star devenu célébrité planétaire. Leur première rencontre remonte à 1977, peu après le tournage de "The Wiz", adaptation de la comédie musicale "Le Magicien d'Oz".

"Les relations entre la musique et les arts plastiques sont fréquentes mais jamais elles n'ont atteint cette ampleur avec Michael Jackson. Il avait ce goût pour la grande histoire de l'art. Du coup, il a fédéré des artistes sous de multiples facettes", souligne à l'AFP Vanessa Desclaux, commissaire générale de l'exposition pour le Grand Palais.

Parfois, le roi de la pop a collaboré directement avec des artistes plasticiens comme le peintre américain Kehinde Wiley qui l'a immortalisé en monarque à cheval, directement inspiré du portrait équestre du roi Philippe II par Rubens en 1628. Cet impressionnant tableau accueille d'ailleurs le visiteur.

- "Un cas inégalé" -

Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l'exposition
Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l'exposition "On The Wall" au Grand Palais, le 21 novembre 2018 ( Philippe LOPEZ / AFP )

Spécialement pour l'étape parisienne de l'exposition, le Grand Palais a commandé plusieurs œuvres, notamment à la chorégraphe Raphaëlle Delaunay. Celle-ci est filmée par l'acteur Jacques Gamblin qui fait ainsi ses premiers pas de réalisateur. La séquence vidéo propose un cocktail étonnant entre des pas de danse classique et les postures iconiques de Michael Jackson.

Présentée jusqu'au 14 février, "On the Wall" réunit les œuvres d'une quarantaine d'artistes français et étrangers. Chaque étape de la visite décrit une facette du chanteur qui aurait eu 60 ans le 29 août : le danseur de légende, l’avènement du roi de la pop, le roi du pop art, ses métamorphoses, le citoyen du monde et enfin l'icône et l'idole.

Le photographe américain David LaChapelle rend hommage à l'"American Jesus" ("Jésus américain") avec quatre grands clichés surréalistes, kitsch, colorés et à connotation religieuse. L'un d'eux, "After the deluge" ("Après le déluge") montre Michael Jackson priant et piétinant un Satan rouge, des ailes d'ange dans le dos.

"D'autres chanteurs comme (David) Bowie ou (Paul) McCartney ont influencé des artistes, mais le cas de Michael Jackson est inégalé", estime Vanessa Desclaux. "Il est devenu modèle. Il continue d'influencer et d'inspirer".

Après Paris, l'exposition sera présentée au Bundeskunsthalle de Bonn (Allemagne) entre mars et juillet 2019, avant de s'installer au Musée d'art moderne d'Espoo, en Finlande, entre août et janvier 2020.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...