En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-0.02 %
5 090.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-0.12 %
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
-0.00 %

Angelina Jolie va travailler avec l'Otan contre les violences sexuelles

| AFP | 551 | Aucun vote sur cette news
L'actrice et ambassadrice du Haut Commissariat aux réfugiés, Angelina Jolie, annonce sa collaboration avec l'Otan pour lutter contre les violences sexuelles dans les conflits, à Bruxelles, le 31 janvier 2018.
L'actrice et ambassadrice du Haut Commissariat aux réfugiés, Angelina Jolie, annonce sa collaboration avec l'Otan pour lutter contre les violences sexuelles dans les conflits, à Bruxelles, le 31 janvier 2018. ( Emmanuel DUNAND / AFP )

L'actrice américaine Angelina Jolie a annoncé mercredi son intention de collaborer "dans les mois et les années à venir" avec l'Otan pour intensifier la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits.

"Cet effort doit apporter des résultats concrets qui feront une vraie différence sur le terrain, dans les zones touchées par des conflits, et permettre de changer les attitudes envers les femmes dans le monde", a souligné Mme Jolie lors d'une conférence de presse au siège de l'Alliance à Bruxelles.

L'actrice, ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU et qui a fondé une ONG de lutte contre les violences sexuelles dans les conflits, a dénoncé les violences sexuelles et "le viol utilisé comme une arme de guerre".

"C'est utilisé comme un outil de contrôle politique, de terrorisme et de nettoyage ethnique. C'est une cause majeure dans la création de flux de réfugiés", a-t-elle affirmé. Là où le viol a été pratiqué, "la paix est plus difficile et plus coûteuse à atteindre", a-t-elle ajouté.

"La violence sexuelle est une tactique de guerre (utilisée) contre des femmes et des jeunes filles, mais aussi des hommes et des garçons. L'Otan fait déjà beaucoup pour répondre à ce problème, mais nous pouvons faire plus", a commenté le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, à ses côtés.

L'Alliance atlantique, dominée par les Etats-Unis et qui réunit 29 pays occidentaux, forme déjà ses troupes sur la question des violences sexuelles avant de les déployer, et dépêche des spécialistes de la question auprès des commandants de ses missions, comme par exemple en Afghanistan ou en Irak, a-t-il expliqué.

L'Otan est également impliquée dans l'entraînement et la formation militaire de nombreux pays partenaires. "Nous allons regarder comment renforcer nos formations sur la façon de combattre les violences sexuelles", a déclaré M. Stoltenberg.

Le responsable a également promis que l'Alliance mettrait en place un système pour "informer plus rapidement et de façon plus systématique" la chaîne de commandement de l'Otan lorsque ses soldats, qu'ils soient déployés en mission ou pour une formation, sont mis au courant de cas de violences sexuelles.

- Voyage en Afghanistan -

"Il s'agit aussi d'avoir plus de femmes dans les forces armées et l'une des questions sur lesquelles nous travaillons avec nos pays partenaires, par exemple l'Afghanistan, le Kosovo, la Jordanie... c'est comment avoir plus de soldates et de policières", a-t-il souligné.

Mme Jolie a évoqué un voyage en Afghanistan comme la possible première concrétisation de son nouveau rôle de conseillère "humanitaire" auprès de l'Otan, qui y mène un vaste programme d'assistance et d'entraînement de l'armée afghane.

Dans ce pays où les Etats-Unis et l'Otan combattent les Talibans depuis 17 ans, les femmes sont encore extrêmement vulnérables. De jeunes garçons y sont réduits en esclavage sexuel en vertu d'une tradition difficile à éradiquer car pratiquée y compris par des responsables policiers, le "bacha bazi".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...