En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 616.80 PTS
-0.68 %
5 621.50
-0.58 %
SBF 120 PTS
4 433.37
-0.63 %
DAX PTS
12 401.42
-0.54 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
+0.00 %
1.105
-0.22 %

Affaire Placido Domingo: entre l'Europe et les Etats-Unis, une approche différente du #MeToo

| AFP | 658 | Aucun vote sur cette news
Le ténor espagnol Placido Domingo salue le public pendant un concert à Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019
Le ténor espagnol Placido Domingo salue le public pendant un concert à Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019 ( Attila SEREN / AFP )

Ovations en Europe, annulations aux Etats-Unis: les accusations de harcèlement sexuel contre le célébrissime ténor espagnol Placido Domingo ont de nouveau souligné les divergences transatlantiques s'agissant de l'accueil fait aux personnalités du monde de la culture mises en causes dans des scandales.

Placido Domingo, 78 ans, a reçu un accueil chaleureux de la part du public à Szeged, en Hongrie, où il s'est produit mercredi soir, malgré les déclarations de plusieurs femmes, qui lui reprochent des baisers forcés ou des gestes déplacés à leur égard il y a plusieurs années. Dimanche, pour sa première prestation scénique depuis la publication de ces accusations, il avait été ovationné au festival de Salzbourg.

Aux Etats-Unis au contraire, l'Orchestre de Philadelphie et l'Opéra de San Francisco ont annulé ses spectacles dès que les accusations ont été rendues publiques.

En Europe, les compagnies ont préféré attendre, certaines lui affichant même leur soutien. Et alors que plusieurs artistes américains ont publiquement condamné les actes présumés, des chanteurs européens ont pris sa défense.

Le ténor espagnol Placido Domingo et la soprano porto-ricaine Ana Maria Martinez lors d'un concert à Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019
Le ténor espagnol Placido Domingo et la soprano porto-ricaine Ana Maria Martinez lors d'un concert à Szeged, en Hongrie, le 28 août 2019 ( Attila SEREN / AFP )

La mezzo-soprano Maria José Suarez, qui s'est produite aux côtés de Placido Domingo plusieurs fois, a ainsi dit avoir vu des femmes "lui courir après".

"Ce que j'ai vu, c'est quelqu'un de bon, qui est un homme qui aime les femmes, tout comme j'aime les hommes, et ce n'est pas un problème", a-t-elle dit à une radio espagnole.

Cette divergence dans les réactions ravive le débat de longue date sur la manière dont la société devrait ou non continuer de célébrer l'oeuvre d'individus accusés d'actes répréhensibles.

"Horrible"

Le cinéaste Roman Polanski, le 30 octobre 2017 à Paris
Le cinéaste Roman Polanski, le 30 octobre 2017 à Paris ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

Le cinéaste Roman Polanski est peut-être la personnalité du monde de la culture la plus connue à avoir été accueillie en Europe bien qu'il ait été reconnu coupable du viol d'une adolescente aux Etats-Unis, qui continuent à demander son extradition depuis qu'il a fui vers la France en 1978.

Il doit maintenant présenter son dernier film à la Mostra de Venise, mais n'a toujours pas de distributeur américain.

Pour Audrey Clinet, qui a cofondé la compagnie EROIN, consacrée à soutenir les réalisatrices débutantes, le fait que de telles personnalités continuent d'être célébrées est "tout simplement horrible".

En France, dit-elle, ces personnalités "publient toujours des livres, sont toujours invitées sur les plateaux télé".

"C'est fou de voir ça, tout le monde sait quel genre de personnes ils sont", dit à l'AFP la Parisienne de 32 ans, aujourd'hui basée à Los Angeles. "Pourquoi travaillent-ils toujours?"

Aux Etats-Unis, le dernier film de Woody Allen a été lâché par Amazon, après que les accusations d'abus sexuels sur sa fille adoptive Dylan Farrow --qu'il nie-- ont de nouveau fait l'objet d'une large couverture médiatique. Le long métrage pourrait ne jamais être projeté aux Etats-Unis alors qu'il commence à sortir en Europe.

"Sensibilité européenne"

Pendant des dizaines d'années, les défenseurs d'hommes puissants accusés d'abus sexuels ont brandi le cliché du "puritanisme" américain.

Le cinéaste américain Woody Allen, le 9 juillet 2019 à Saint-Sébastien, en Espagne
Le cinéaste américain Woody Allen, le 9 juillet 2019 à Saint-Sébastien, en Espagne ( ANDER GILLENEA / AFP/Archives )

L'argument a refait surface suite au lancement du mouvement #MeToo en 2017, après la chute du producteur Harvey Weinstein.

Catherine Deneuve a ainsi signé avec une centaine de femmes une tribune défendant la "liberté d'importuner" pour les hommes, l'estimant "indispensable à la liberté sexuelle".

L'actrice américaine Anjelica Huston, qui a joué dans plusieurs films de Woody Allen et se trouvait à la soirée lors de laquelle le crime dont est accusé Polanski s'est produit en 1977, affirme que c'est ainsi que les choses se passaient à l'époque.

"C'est une histoire qui aurait pu arriver 10 ans auparavant en Angleterre ou en France ou en Italie ou au Portugal, et personne n'en aurait entendu parler. Et c'est comme ça que ces types aiment passer leur temps", a-t-elle dit au magazine New York.

"Il y avait tout ce mouvement playboy en France quand j'étais jeune fille", a ajouté l'actrice, 68 ans aujourd'hui. "C'était de rigueur pour la plupart de ces types comme Roman qui ont grandi avec la sensibilité européenne".

Pour l'historienne française Laure Murat, qui a publié l'an dernier "Une révolution sexuelle? Réflexions sur l'après-Weinstein", "crier au puritanisme et à la censure est un raccourci paresseux".

"Je crois que la défense systématique du +grand artiste+, de son impunité miraculeuse, est un alibi pour tout autre chose. Il y a, derrière, une volonté délibérée de ne pas rentrer dans le débat", a-t-elle dit à Mediapart en 2018.

Aujourd'hui, Audrey Clinet s'inquiète d'une lassitude face aux scandales.

Elle est toutefois optimiste pour l'avenir, dit-elle, parce que les jeunes des deux côtés de l'Atlantique grandissent "avec une nouvelle éducation" concernant les questions d'égalité entre les sexes.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Les Bourses européennes évoluent dans le rouge lundi, dans un contexte de marché agité. Les cours du pétrole flambent après les attaques survenues contre des installations pétrolières en…

Publié le 16/09/2019

Par courrier reçu le 13 septembre 2019 par l'AMF, la Caisse des Dépôts et Consignations a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en...

Publié le 16/09/2019

L’action H&M (-2,13% à 186,18 couronnes suédoises) ferme la marche de l’indice OMX, l’annonce de revenus trimestriels un peu meilleurs que prévu déclenchant des prises de bénéfices. Au…

Publié le 16/09/2019

Par courrier reçu le 13 septembre 2019 par l'AMF, FIL Limited (Pembroke, Iles des Bermudes) a déclaré à l'Autorité française des marchés financiers...

Publié le 16/09/2019

Par courrier reçu le 13 septembre 2019 par l'AMF, la société anonyme Bouygues a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en baisse,...