En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.44 PTS
-0.16 %
5 413.00
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 295.67
-0.07 %
DAX PTS
11 643.19
-1.23 %
Dowjones PTS
25 887.38
-0.10 %
7 349.28
+0.00 %
1.135
+0.03 %

Abus sexuels: des compagnes de R. Kelly prennent sa défense

| AFP | 338 | Aucun vote sur cette news
La chanteur américain R. Kelly avant une audience à Chicago le 6 mars 2019
La chanteur américain R. Kelly avant une audience à Chicago le 6 mars 2019 ( JOSHUA LOTT / AFP )

Deux jeunes femmes vivant avec R. Kelly ont défendu le chanteur accusé d'abus sexuels en assurant avoir avec lui une relation consentie, alors même que les parents de l'une d'elles affirment qu'elle est manipulée par la star depuis des années.

Dans une interview à la chaîne CBS, Azriel Clary, 21 ans, et Joycelyn Savage, 23 ans, ont déclaré être "absolument" amoureuses du chanteur de R&B.

Elles ont balayé les allégations selon lesquelles il utiliserait les femmes vivant avec lui comme "esclaves sexuelles", et ont estimé que ses accusatrices étaient motivées par l'argent.

"Nous vivons avec lui, et nous avons une liaison avec lui," a affirmé Azriel Clary. "C'est une relation très forte", a ajouté Joycelyn Savage.

Refusant d'entrer dans le détail de sa relation sexuelle avec le chanteur, Azriel Clary a souligné qu'il y avait "des gens dans le monde entier qui ont plusieurs petites amies", "ce n'est pas différent".

Mais les parents de la jeune femme ont réagi en diffusant une déclaration contredisant ses propos, affirmant que leur fille "souffrait de manipulation et de violence psychologique infligées pendant des années par R. Kelly."

"R. Kelly est un menteur déséspéré et un agresseur récidiviste de jeunes filles qui devrait mourir en prison", avaient-ils dit dans une précédente déclaration.

CBS a diffusé l'interview des deux femmes après avoir diffusé mercredi un entretien avec le chanteur lui-même, ses premiers commentaires publics depuis son inculpation à Chicago le mois dernier pour atteintes sexuelles sur quatre femmes, dont trois mineures.

La police de Detroit a par ailleurs indiqué jeudi qu'elle enquêtait sur une nouvelle accusation d'abus sexuel à l'encontre du chanteur, portée par une jeune fille âgée de 13 ans à l'époque des faits présumés, en 2001.

Dans son entretien à CBS, R. Kelly a nié toutes les accusations.

"Pas vrai. Que ce soit des vieilles rumeurs, des nouvelles rumeurs, des rumeurs futures, c'est pas vrai", a soutenu le chanteur de "I Believe I can Fly", visiblement très énervé.

Après avoir passé trois jours en prison fin février, le chanteur avait réussi à rassembler les 100.000 dollars requis pour être libéré sous caution. Mais il a été réincarcéré mercredi pour défaut de paiement de pension alimentaire.

Son ex-femme Andrea Kelly l'a aussi accusé dans le passé de violences conjugales.

Depuis plus de deux décennies, le chanteur fait l'objet d'accusations répétées de détournements de mineures. Les nouvelles accusations sont intervenues après la sortie fin janvier d'un documentaire, "Surviving R. Kelly", dans lequel plusieurs femmes l'accusent d'avoir eu des relations avec des filles de moins de 16 ans et de s'être entouré d'esclaves sexuelles.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/03/2019

Hermès progresse de 0,85% à 595,25 euros, soutenus par des résultats 2018, une nouvelle fois, très solides. A l'image de ses concurrents Louis Vuitton et Gucci, le groupe a fait mentir les…

Publié le 20/03/2019

Dans un marché hésitant, Eutelsat (+1,6%) et SES (+0,6%) progressent en fin de matinée à Paris...

Publié le 20/03/2019

Kingfisher (-1,22% à 242,30 pence) occupe l’une des dernières places de l’indice FTSE 100 après avoir annoncé des résultats annuels en repli et le futur départ de sa directrice générale…

Publié le 20/03/2019

Elior (-7,20% à 12,50 euros) accuse le plus lourd repli du SBF 120 à Paris ce matin, dans le sillage d'informations de presse concernant la cession de ses activités de restauration de concession…

Publié le 20/03/2019

Dans le cadre de son programme « Mi-Vie » s’étalant de 2018 à 2026, Eurotunnel (filiale de Getlink) a signé avec Bombardier Transport un contrat pour la rénovation de 9 Navettes « PAX ».…