En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.02 PTS
-
5 568.00
-
SBF 120 PTS
4 390.49
-
DAX PTS
12 289.40
+0.24 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.07 %
7 905.12
+0.90 %
1.120
-0.04 %

A Tokyo, déjeuner impérial pour le couple Macron

| AFP | 453 | 1.67 par 3 internautes
Emmanuel Macron déjeune au côté de l'impératrice Masako au palais impérial de Tokyo, le 27 juin 2019
Emmanuel Macron déjeune au côté de l'impératrice Masako au palais impérial de Tokyo, le 27 juin 2019 ( ludovic MARIN / POOL/AFP )

Dans une ambiance à la fois solennelle et simple, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont été reçus jeudi à déjeuner par le nouvel empereur du Japon, Naruhito, dans son palais en plein coeur de Tokyo.

"Il ne s'agit pas d'être en retard" chez l'empereur, s'est excusé Emmanuel Macron en quittant en fin de matinée une rencontre avec des entrepreneurs japonais et français, au second jour de sa visite au Japon.

Arrivé au "kokyo", le palais impérial entouré d'un immense parc, il a eu un court entretien avec Naruhito avant le repas.

Une trentaine de personnes étaient assises autour de la table: des proches de l'empereur, dont l'impératrice Masako ainsi que six princesses, et des membres de la délégation française, dont le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

L'empereur Naruhito et Brigitte Macron arrivent pour le déjeuner au palais impérial de Tokyo, le 27 juin 2019
L'empereur Naruhito et Brigitte Macron arrivent pour le déjeuner au palais impérial de Tokyo, le 27 juin 2019 ( ludovic MARIN / POOL/AFP )

Brigitte Macron, portant une robe bleue, était assise à côté de l'empereur, face à son époux, en costume sombre, et à l'impératrice, dans la salle à manger donnant sur un jardin.

Comme il est de tradition, la réception a respecté un protocole bien établi. Le repas a ainsi débuté par un toast silencieux, chacun levant son verre sans prononcer une parole, selon l'entourage.

Emmanuel et Brigitte Macron sont accueillis par l'empereur Naruhito et l'impératrice Masako au
Emmanuel et Brigitte Macron sont accueillis par l'empereur Naruhito et l'impératrice Masako au "kokyo", le palais impérial de Tokyo, le 27 juin 2019 ( Eliot BLONDET / POOL/AFP )

L'empereur n'ayant pas de rôle politique, les discussions ont porté sur des thèmes généraux, culturels, historiques ou liés aux particularismes des deux pays.

La délégation française a offert au souverain un éventail fleuri peint sur soie par l'atelier de la maître d'art éventailliste parisienne Anne Hoguet. L'impératrice a reçu un sac Dior.

M. Macron est le deuxième dirigeant étranger, après le président américain Donald Trump début juin, à être accueilli par Naruhito, qui a accédé, à 59 ans, au trône du Chrysanthème début mai après l'abdication de son père Akihito.

Avec Naruhito, le Japon est entré dans la nouvelle ère Reiwa (belle harmonie), après trois décennies d'ère Heisei (parachèvement de la paix).

Le président français devait ensuite monter à bord du train rapide Shinkansen pour faire une étape culturelle à Kyoto, avec la visite de l'atelier d'un peintre sur kimono et un dîner avec des architectes, avant de rejoindre Osaka, où s'ouvre vendredi le sommet du G20.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 1.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le groupe Bourbon a demandé la suspension de la cotation...

Publié le 22/07/2019

Stentys a échoué dans le processus de recherche de partenaire stratégique

Publié le 22/07/2019

La progression de 31,9 ME par rapport au même trimestre de l'exercice précédent est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité...

Publié le 22/07/2019

"Les platesformes d'automatisation intelligente tout-en-un et disponibles sur le cloud représentent de nouvelles opportunités pour le marché de l'automatisation"...

Publié le 22/07/2019

CFI n'envisage pas de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI...