5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 764.24
+0.94 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brigitte Macron baptise le bébé panda né en France, un geste diplomatique

| AFP | 445 | Aucun vote sur cette news
Brigitte Macron, l'épouse du président de la République, face au bébé panda du zoo de Beauval, à Saint-Aignan-sur-Cher, le 4 décembre 2017
Brigitte Macron, l'épouse du président de la République, face au bébé panda du zoo de Beauval, à Saint-Aignan-sur-Cher, le 4 décembre 2017 ( Thibault Camus / POOL/AFP )

Il s'appelle Yuang Meng, "l'accomplissement d'un rêve", il est gris et blanc rosé, tout pelucheux, et pèse plus de 7 kilos : la Première Dame, Brigitte Macron, a baptisé lundi le bébé panda né d'un couple prêté par Pékin en un geste traditionnel d'amitié.

Le prêt de ses parents, en 2012 pour 10 ans, s'était inscrit dans le cadre de la "diplomatie du panda", un cadeau que la Chine utilise pour resserrer les liens diplomatiques avec d'autres pays.

La naissance, inédite en France, tombe à pic, peu avant la première visite du président Emmanuel Macron en Chine.

Dans son enclos intérieur, posé sur une petite estrade entourée de verre, le bébé panda, né le 4 août, a poussé de forts grognements, ce qui a poussé sa marraine, visiblement surprise, à s'écarter en riant.

Pour baptiser cet ours herbivore, "trésor national chinois" et symbole vivant de l'âme chinoise, une grande cérémonie a été organisée au zoo en présence de sa "marraine", l'épouse du président français, du vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhan Yesui et de l'ambassadeur de Chine en France Zhai Ju.

Brigitte Macron et le bébé panda Yuan Meng, le 4 décembre 2017 à Saint-Aignan-sur-Cher
Brigitte Macron et le bébé panda Yuan Meng, le 4 décembre 2017 à Saint-Aignan-sur-Cher ( Thibault Camus / POOL/AFP )

Pour choisir le nom, les soigneurs de la réserve chargés du panda, en Chine, avaient proposé des prénoms. Celui de Yuang Meng a été sélectionné par la Première Dame chinoise qui l'a ensuite proposé à Mme Macron.

Le don de panda est utilisé par la Chine depuis le VIIe siècle. Désormais, Pékin les prête à des pays alliés pour dix ans maximum, contre environ un million d'euros par an.

"La naissance du premier bébé panda en France était un événement très attendu en Chine et en France,", a déclaré le vice-ministre chinois en lisant un message de félicitation de l'épouse du président chinois Xi Jinping. La naissance et le "baptême" du panda symbolisent l'amitié sino-française, "qui accède à une nouvelle phase de développement" a-t-il dit.

"Beaucoup de Français ont suivi l'importance de cette naissance (...), l'illustration d'un dialogue toujours fécond entre ces deux peuples", a déclaré Mme Macron dans un discours de quelques minutes.

En 1973, la France avait été l'un des premiers pays à recevoir un panda, après les Etats-Unis lors du voyage en Chine de Richard Nixon en 1972. Sept pays européens et 22 pays dans le monde hébergent des pandas.

Après l'Autriche, la Belgique et l'Espagne, laFrance est par ailleurs le quatrième pays européen à accueillir une naissance de panda, qui figure sur la liste rouge mondiale des espèces vulnérables.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS