5 435.65 PTS
-0.05 %
5 387.50
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 343.00
-0.01 %
DAX PTS
12 624.48
+0.41 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.12
+0.86 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

CAC40: PARIS LIMITE LA CASSE

| Bourse Direct | 919 | Aucun vote sur cette news

Le marché parisien a d’abord creusé ses pertes sur fond de déstabilisation de Donald Trump, pour finalement se reprendre dans le sillage de Wall Street.

Hier à Paris
Credits  ShutterStock.com

Les secteurs bancaire (BNP Paribas – 1,15 % à 64,35) et automobile (PSA Peugeot – 1,85 % à 18,52) ont continué de souffrir.

Au Japon, la croissance du PIB a atteint 2,2 % au 1er trimestre, dopée par une demande mondiale robuste.

Au Royaume Uni, les ventes au détail ont rebondi plus nettement qu'attendu en avril (+ 2,3 % après - 1,4 % en mars) et sont en hausse de 4,5 % sur 1 an.

St Gobain (+ 1,01 % à 50,14) a annoncé un bénéfice net trimestriel en hausse de 1,2 % à 1,3 MDE pour un chiffre d'affaires en baisse de 1,3 % à 39,1 MDE mais en hausse de 2,6 % en organique. La France représente encore 26 % de ses ventes. Le groupe table sur 2 MDE d'acquisitions ciblées et 1,2 MDE d’économies sur ses coûts d'ici 2018.

Le titre Iliad, maison mère de Free, a abandonné 2,72 % à 227,10, pénalisé par le ralentissement de la hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre (+ 7 % à 1,22 MDE). Dans le Fixe (haut et très haut débit), le chiffre d'affaires a augmenté de 5 % à 698 ME et de 9 % dans le Mobile (530 ME). Avec plus de 6,4 millions d'abonnés, Iliad creuse l'écart avec SFR sur le fixe et sur la fibre optique derrière Orange (1er opérateur).

La chute de la Bourse de Sao Paulo (- 8,70 %) et du réal brésilien ‘- 8 %) après la mise en cause du président pour corruption ont pesé sur les titres des entreprises les plus présentes dans ce pays (Edenred – 4,76 % à 22,705, Vallourec – 5,14 % à 5,823 et Casino - 4,83 % à 52,21).

La biotech AB Science s'est de nouveau enfoncée de 6,98 % à 10,92, pénalisée par la réception d'un avis négatif de l'Agence européenne du médicament à sa demande d'autorisation du masitinib, une nouvelle prévisible après la suspension de ses essais cliniques en France.

L’indice CAC40 a ainsi perdu 0,53 % à 5.289,73 points dans un volume important et en hausse avec 4,521 MDE échangés.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2018

Réagissant à l'information du Monde selon laquelle Vincent Bolloré a été placé en garde à vue pour être entendu sur les soupçons de corruption pesant sur l'attribution, en 2010, de…

Publié le 24/04/2018

Les valeurs pétrolières soutiennent notamment la tendance

Publié le 24/04/2018

Vincent Bolloré serait en garde à vue ! Selon les informations du 'Monde', le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d'une...

Publié le 24/04/2018

PSA (-1,44% à 20,49 euros) accuse l’un des plus fort repli du CAC 40, dans le sillage d’une publication du premier trimestre pourtant globalement en ligne avec les attentes des analystes. Les…