En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 160.52 PTS
-0.15 %
5 168.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 093.58
-0.17 %
DAX PTS
11 309.21
+0.09 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.16 %
1.134
+0.28 %

CAC40 : DECROCHAGE

| Bourse Direct | 503 | Aucun vote sur cette news

Alors que la saison des résultats bat son plein en France et se termine aux États-Unis, la Bourse de Paris a calé. La Commission européenne a confirmé l’abaissement des perspectives de croissance pour 2019 (seulement + 1,3 % pour la zone euro et pour la France) tandis que la Banque d’Angleterre a elle aussi réduit ses prévisions de croissance pour le Royaume Unis à l’approche du Brexit, au plus bas de 10 ans pour 2019. En Allemagne, la production industrielle a de nouveau reculé en décembre (- 0,40 % après – 1,3 % en novembre)

Hier à Paris
Credits  ShutterStock.com

Le secteur automobile était en forte baisse (Valeo – 7,24 % à 25 euros, Faurecia – 6,50 % à 36,27 et Peugeot – 2,97 % à 20,92), pénalisé cette fois par le profit warning de FIAT Chrysler (- 11 % à ) qui a suivi celui de Daimler.

Abandon de ses objectifs 2020 et nouveau plan d'économies pour la Société Générale (- 6,77 % à 24,705) qui au 4ème trimestre a publié un bénéfice net annuel multiplié par neuf à 624 ME pour un PNB en retrait de 6,3 % à 5,9 MDE. Pour 2018, son bénéfice net s'élève à 3,9 MDE, en hausse de 37 % mais la banque réduit ses prévisions pour 2019/2020. Au 4ème trimestre, les revenus de la BFI ont diminué de 20 %.

Nouvelle déception pour Publicis qui a chuté de 14,84 % à 46,84 après avoir annoncé un bénéfice net de 2,49 MDE, en repli de 0,3 % à données comparables (+0,5% hors PHS), alors que les investisseurs s'attendaient en moyenne à une progression de 2,5 %.

ArcelorMittal (- 4,82 % à 20,245) a pourtant publié pour 2018 un bénéfice net de 5,1 MD$ en hausse de 12,7 % et de 1,02 MD$ au 4ème trimestre. Sa dette s'est légèrement réduite (10,2 MD$ après 10,5) et ses besoins en trésorerie se sont limités à 5 MD$, chiffre inférieur à ses prévisions. Le groupe, qui va augmenter son dividende (0,20 $), table sur une légère augmentation de la demande d'acier en 2019 et compte sur ses récentes acquisitions pour renforcer sa position de leader sur des marchés clefs.

Le fabricant de bateaux de plaisance Bénéteau a plongé de 21,16 % à 10,06 après avoir révisé à la baisse ses perspectives de croissance de chiffre d’affaires 2018-2019 de 3 à 5 %, pénalisé par les droits de douane instaurés depuis juillet 2018 par l’UE et le Canada sur les bateaux à moteurs fabriqués aux USA. Même  Total (- 1,51 % à 48,045) n’a pas échappé à la baisse. Son bénéfice net trimestriel de 3,2 MD$ est en hausse de 10 %, porté par la progression des prix du pétrole et de sa production. Son dividende va être augmenté de 3,10 % et sera entièrement distribué en cash. De plus la compagnie prévoit de racheter 1,5 MDE d’actions en 2019.

Sanofi (- 1,59 % à 74,83) a publié un bénéfice net de 1,36 MDE en progression de 4,3 % pour un chiffre d'affaires en hausse de 3,9 % à 9 MDE, une nouvelle fois soutenu par sa filiale Genzyme spécialisée dans les maladies rares et s'attend à conserver cette dynamique retrouvée en 2019. L’indice CAC40 a ainsi perdu 1,84 % à 4.985,56 points dans un volume en nette hausse à 4,40 MDE.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Jean AMAR, Infos d'Experts
Article rédigé par Jean AMAR, membre de la cellule Infos d'Experts
27 ans d’expérience et expert dans l’ensemble des métiers des titres et de la négociation, ancien du Palais Brongniart, je participe au développement de l’offre Infos d’Experts depuis 2002.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Le patrimoine immobilier de Selectirente est constitué de 344 murs de commerces d'une valeur de 233 ME...

Publié le 19/02/2019

  RÉSULTATS 2018 EN PROGRESSION   Paris, 19 février 2019       RÉSULTATS FINANCIERS 2018[1] SUPÉRIEURS AUX OBJECTIFS Chiffre d'affaires : 4,1…

Publié le 19/02/2019

Le produit net des opérations se chiffre à environ 21 ME, ce qui porte la valeur de la coentreprise Proseat à 8,5 fois l'Ebitda moyen (2016-2018)...

Publié le 19/02/2019

Cette acquisition permet au groupe français de devenir un des leaders de ce marché aux USA...

Publié le 19/02/2019

Paris, le 19 février 2019, 19h00   Chiffre d'affaires T4 2018 Priorité au retour à la rentabilité sur le nouveau périmètre     …