En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 514.50
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 516.56
-0.30 %
7 831.99
+0.61 %
1.113
-0.21 %

Tocqueville PME : un biais défensif pour les prochains mois

| Boursier | 182 | Aucun vote sur cette news

Tocqueville PME sélectionne des titres de PME et d'ETI avec une prédilection pour les capitalisations boursières inférieures à 500 ME à l'achat, grâce...

Tocqueville PME : un biais défensif pour les prochains mois
Credits Reuters

Tocqueville PME sélectionne des titres de PME et d'ETI avec une prédilection pour les capitalisations boursières inférieures à 500 ME à l'achat, grâce à un stock picking principalement Values. Largement investi sur les valeurs françaises (50 %), la part des valeurs européennes pourra aller jusqu'à 25 %. En mars, la performance du fonds ressort proche de l'équilibre contre -0,4% pour le CAC Small dividendes nets réinvestis. Les plus forts contributeurs positifs du mois proviennent de Virbac (+26,5%), Albioma (+9,1%), ou Nabaltec (+22,4%). A l'inverse, les dossiers tels que BigBen Interactive (-12,3%), Cyan AG (-13,3%), SES Imagotag (-7,0%) et Trigano (-20,2%) ont pesé.

Sur le plan des arbitrages, notons que le fonds a investi sur le mois écoulé sur la société allemande Nabaltec et ont allégé parallèlement leur ligne en April afin de réduire le profil défensif du portefeuille.

En termes de stratégie pour les mois à venir, les gérants affichent leur prudence. " Après une hausse d'une dizaine de pourcents des indices des valeurs moyennes en Europe depuis le début de l'année, nous conservons un biais défensif pour les prochains mois. La poursuite des révisions en baisse des attentes du consensus, la persistance d'un flux de rachat des fonds spécialisés sur les valeurs moyennes et une croissance macroéconomique toujours en ralentissement nous encouragent à la prudence ", indiquent-ils.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...